Journée île morte dans les établissements du second degré

violence
Journée moorte
Une journée île morte a été organisée dans les établissements du second degré pour dénoncer le retour de la violence dans et aux alentours des lycées et collèges de Mayotte. Une réunion a eu lieu au lycée professionnel de Kawéni autour du préfet ; un nouveau plan de sécurité a été dévoilé.   
Ces dernières semaines, des établissements scolaires ont été particulièrement touchés par l'insécurité.
Les lycées de Tsararano et Kahani, font de nouveau face à des intrusions de bandes armées après plusieurs mois d'accalmie.
A Kaweni c'est sur le chemin du lycée que les élèves se font agresser. Et pour trouver des solutions à la problématique de l'insécurité au sein et aux abords des établissements scolaires, une réunion a eu lieu hier au lycée professionnel de Kawéni.
Le  préfet, le procureur de la République, le recteur, les transporteurs, le  conseil départemental et la mairie de Mamoudzou étaient présents.
Au problème d’insécurité sont venus se rajouter des revendications concernant la réforme des retraites et le déclassement de certains établissements.
La journée île morte organisée ce mardi dans l'éducation a été suivie par 43% de grévistes dans le 1er degré et 31 % dans le secondaire...