Le Maire de Koungou convoqué au tribunal

justice koungou
le Maire de Koungou convoqué au tribunal
Assani Bamcolo, maire de Koungou et président de l'intercommunalité du nord ©MAYOTTE LA 1ERE
Assani Bamcolo a été entendu le 12 décembre 2019  par la brigade financière de la section de recherches de la Gendarmerie, concernant un délit de favoritisme, « des manquements supposés aux règles des marchés publics dans la ville de Koungou », il doit répondre à la justice au mois d’octobre.
le Maire de Koungou convoqué au tribunal
entrée du village de Koungou ©ANDRY RAKOTONDRAVOLA
Dans cette affaire, le premier magistrat de la ville de Koungou risque gros. Il est poursuivi pour délit de favoritisme dans des marchés publics de sa ville pour un montant global de plus de 12 millions d’euros. L'enquête a été initiée sur dénonciation de la Chambre régionale des comptes à l’attention du procureur de la République, sur une « période assez longue » et pour « plusieurs marchés ».
La Chambre régionale des comptes publie dans son dernier rapport, une situation très critiquable

La commune ne dispose pas de service des marchés publics. Elle ne procède à aucun recensement de ses besoins lui permettant de gérer la computation des seuils, la conduisant ainsi à fractionner artificiellement ses achats. La plupart de ses besoins récurrents et prévisibles, nécessaires à son fonctionnement, ne font pas l’objet de marchés. Nombre de factures sont réglées suite à la production de simples devis et sans mise en concurrence.

Le rapport de la chambre régionale des comptes

Le maire de Koungou devait être jugé la semaine dernière, mercredi 9 septembre, mais son avocat a demandé le renvoi de l'affaire, renvoi accordé au 21 octobre 2020. 
Il encourt  2 ans d'emprisonnement,  200 000 euros d'amende mais aussi l'inéligibilité qui entraîne la perte des mandats encours.
le Maire de Koungou convoqué au tribunal
Hotel de ville de Koungou ©ANDRY RAKOTONDRAVOLA
Réélu maire de la commune de Koungou le 28 juin 2020, Assani Saindou Bamcolo est à la tête de la ville de Koungou depuis 2011, il est aussi depuis le 17 juillet dernier président de l’intercommunalité du Nord.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live