Les façades de Majicavo Dubai se refont une beauté

société koungou
Embellissement façades NPRU Majicavo Koropa Dubai
Dans le cadre du NPRU, Majicavo Koopa avait déjà bénéficié d'un ravalement de façades de maisons du quartier. ©Maoulida Boinahery

Le conseil citoyen de de Majicavo Koropa organise un moment un programme d'embellissement des façades dans le quartier de Dubai. Un programme financé par l'Etat et la commune de Koungou et qui s'inscrit dans le Nouveau programme de rénovation urbaine.

Quand on parle de Majicavo Dubai, on pense automatiquement à ses commerces. Parfois, aux habitations en tôle qui forment un bidonville sur les hauteurs du village. Rarement au cœur du village composé d'habitations en dur. Mais Majicavo Dubai, c'est tout cela. Et c'est également un village où le taux de chômage s'élève à 40 %.

Entrée Dubaï
L'entrée du quartier Dubai à Majicavo, un quartier très commerçant. (Archives) ©Mayotte la 1ère

Alors pour donner une chance d'insertion professionnelle à une dizaine d'habitants, le conseil citoyen de Majicavo Koropa a validé l'organisation d'un chantier d'embellissement des façades des habitations de Dubai. Un chantier qui entre dans le cadre du Nouveau programme de rénovation urbaine (NPRU).

Cette action a été financée par la politique de la ville à 80 % et la commune à 20 %. L'objectif c'est de faire participer les habitants à ce chantier éducatif et d'apprendre le métier de la peinture.

Djamil Abdallah, chargé de mission insertion emploi et développement à Majicavo

 

Embellissement des façades NPRU Majicavo Koropa Dubai
La cour de cette maison a bénéficié du programme d'embellissement des façades financé par l'Etat et la commune de Koungou. ©Maoulida Boinahery

Jaune , vert, mauve, bleu, noir, blanc, presque toutes les couleurs de l'arc-en-ciel y sont passées. Et c'est avec minutie que les apprentis peintres ont coloré les habitations du quartier. Une excellente chose pour eux.

Embellissement façade NPRU Majicavo Koropa Dubai
Les apprentis peintres se sont appliqués et sont décidés à apprendre le métier pour espérer décrocher un emploi. ©Maoulida Boinahery

Je bénéficie d'un enseignement de quelque chose que je ne savais pas et on fait quelque chose de bien pour embellir notre ville.

Daoud Mohamed, membre du conseil citoyen


 39 000 euros , voilà le montant alloué pour ces travaux de rénovation. Travaux qui doivent se poursuivre dans les semaines à venir.