L'actualité régionale 15 Janvier

océan indien
 Allocution du préfet Jacques Billant
Allocution du préfet Jacques Billant ©Stéphane Pessin

LA REUNION

Le préfet doit annoncer ce vendredi de nouvelles mesures face à la hausse des contaminations

On dénombre 369 cas entre le 2 et le 13 janvier. L’épidémie avait marqué le pas pendant les fêtes, mais le nombre des infections augmente à la Réunion à la faveur des retours de vacances. On note 47 cas importés sur la période. Cela  démontre que l’exigence d’un test négatif pour se rendre à la Réunion est certes une barrière mais elle n’est pas efficace à 100%. On craint les jours qui viennent car les vacances scolaires s’achèvent ce week-end avec le retour de plusieurs milliers de voyageurs. L’expérience a montré que chaque fin de vacances est une période de recrudescence. C’est dans ce contexte que l’intervention du préfet Jacques Billant prévue ce vendredi est très attendue

 

 

COMORES

Les étudiants comoriens qui ont obtenu des inscriptions et des bourses dans les universités marocaines vont rester chez eux

C’est un voyage au Maroc virtuel pour 3000 étudiants comoriens. Ils ne profiteront pas du voyage et ne connaitront, pour cette année en tout cas, que les images de leur fac à Rabat ou Casablanca. Le Maroc a ouvert les portes de ses universités aux Comoriens comme il le fait chaque année mais pas question de les accueillir physiquement pour cause de coronavirus. Le royaume ne veut prendre aucun risque. Les jeunes devront suivre leur formation via internet, en attendant que la situation change. Reste l’épineux problème des connexions, plutôt capricieuses aux Comores, et aussi celui de l’électricité qui n’est pas garantie au quotidien.

 

 

MOZAMBIQUE

De nouvelles restrictions sont décidées face à l’épidémie de Covid. Un état de calamité nationale a été décrété

A partir de minuit ce vendredi, les cinémas, les musées et les gymnases seront fermés jusqu’à nouvel ordre. L’accès aux plages est interdit sur tout le territoire national. Les commerces, les restaurants et les marchés pourront continuer à fonctionner en respectant des horaires limités ; pour les restaurants ce sera de 6H00 à 20H00. Les samedis et dimanche, ils ne pourront ouvrir que jusqu’à 15H00. La distance à respecter entre les personnes devra être de deux mètres. Plus de 400 nouveaux cas quotidiens de Covid sont détectés depuis le début du mois de janvier et 39 personnes sont décédées. Les lits d’hospitalisation sont occupés à 80%. Le chef de l’Etat prévient que quiconque tombe malade aujourd’hui risque de ne pouvoir être admis à l’hôpital.

 

 

MAURICE

Les statistiques officielles confirment la chute vertigineuse du tourisme

Maurice a reçu moins de 308 980 visiteurs durant toute l’année 2020. Cela peut paraître beaucoup, mais il faut comparer ce chiffre à celui de 2019, où 1 383 000 touristes ont débarqués dans l’île. Cela représente une chute de 77,7%. La plupart de ces 300 000 visiteurs de 2020 sont venus entre janvier et mars, c’est-à-dire avant que ne commence l’épidémie de Covid. En décembre dernier, 1000 personnes seulement ont foulé le sol mauricien. Les autorités suivent de près la campagne de vaccination dans le monde. Il est possible que l’accès sera limité aux seules personnes vaccinées. Pour l’heure toute personne entrant dans le pays est soumise à deux tests et 14 jours d’isolement en hôtel.