L'actualité régionale 16 Novembre

océan indien
football CCCOI

COMORES

Toute la ville de Moroni était en liesse hier soir après une victoire de l’équipe nationale contre le Kenya, en coupe d’Afrique de Football


Les Coelacanthes ont battu l’équipe nationale du Kenya 2 buts à 1 en match retour des éliminatoires de la CAN 2021 hier soir sur le stade de Malouzini à Moroni. Les Comoriens sont premiers de leur groupe. Pour leur prochain match ils affronteront le Togo le 22 mars prochain, toujours sur le stade de Moroni. On ne sait pas trop où en est l’épidémie de Covid aux Comores ; en tout cas si le virus est encore là il a du bien circuler hier soir dans les tribunes du stade et dans les rues où l’on a crié, chanté, dansé sans relâche sans aucune distance ni geste barrière.






LA REUNION

Le député européen LR François Xavier Bellamy avait déploré les défaillances à Mayotte dans l’utilisation des fonds européens. A la Réunion, c’est tout le contraire selon lui


« La Réunion est la région de France qui consomme le mieux les crédits européens » a affirmé le député européen Bellamy à la veille de son départ de le Réunion. Il s’est dit impressionné par le dynamisme économique de la Réunion. François Xavier Bellamy regrette cependant  les contraintes posées par l’Europe, notamment aux agriculteurs auxquels on interdit l’utilisation de certains produits alors qu’on autorise les importations de produits non-conformes à nos normes. Par ailleurs le député européen LR appelle le gouvernement à revoir sa stratégie dans l’Océan Indien en tenant compte de la situation de Mayotte. Selon lui « les destins des deux îles sont liés, qu’on le veuille ou non ».





TANZANIE

Le président Magufuli dispose désormais des pleins pouvoirs avec la quasi-totalité des sièges au parlement. Les opposants sont arrêtés, certains fuient le pays


Avec ces élections controversées, la Tanzanie fait un recul en arrière de trente ans, retrouvant le régime de parti unique. C’est la « volonté populaire » selon les vainqueurs. L’opposition dit que c’est un mensonge, la triche aurait été généralisée selon les opposants qui se retrouvent maintenant pourchassés. Le principal adversaire de Magufuli, Tundu Lissu, s’est réfugié dans la résidence  de l’ambassadeur d’Allemagne. Par la suite il a été exfiltré par un cortège diplomatique. Il est maintenant à Bruxelles « pour continuer le combat depuis l’extérieur » dit-il. Un ancien ministre du tourisme, qui n’est plus dans les petits papiers de Magufuli, a eu moins de chance. Il a essayé de fuir vers le Kenya par la route mais il a été arrêté à la frontière. Plusieurs dizaines d’opposants, 300 selon certaines ONG de droit de l’homme, sont actuellement en détention.




MAURICE

Il y a des signes qui ne trompent pas : la consommation électrique a baissé de 15% par rapport à l’année dernière


Le « Central Electricity Board », le fournisseur national d’énergie électrique a publié les chiffres qui illustrent la panne économique dans laquelle se trouve l’île Maurice depuis le début de l’épidémie. La baisse de l’activité hôtelière explique en grande partie cette chute de 15% de la consommation. La plus forte demande en ce moment pointe à 375 mégawatts par jour alors qu’elle était de 450 à 500 mégawatts la semaine dernière. Il n’y a pas que les entreprises à l’arrêt qui font baisser la consommation, il y a aussi les ménages en difficulté qui essaient de faire de faire des économies en consommant moins de courant. Les seuls points positifs sont que Maurice a moins besoin d’importer des hydrocarbures, et la moindre production est bonne pour la qualité de l’air ; mais à part cela la consommation électrique est un thermomètre qui indique une crise économique profonde.





MADAGASCAR

La campagne d’exportation des letchis a commencé ce week-end. La ville de Tamatave vit une intense période d’activité


On ne dort plus à Tamatave, les milliers de personnes qui prêtent la main à la cueillette, au transport et au conditionnement des letchis vont travailler nuit et jour jusqu’à l’approche des fêtes. Des navires sont déjà en rade à attendre que les cargaisons soit prêtes. Le conditionnement des « letchis-bateau » consiste à les détacher des branches et à les sulfater dans des sortes de silos en béton. Recouverts de cette poudre, les fruits se conserveront pendant le long voyage dans les cales des bateaux. Ils sont beaucoup moins bons que les « letchis avion » mais bien moins chers. Même s’il y a de bonnes récoltes, L’année ne s’annonce pas excellente, en raison de la crise Covid en Europe et des incertitudes pesant sur le réveillon. Elle devrait ressembler à 2018. Cette année-là, c’était à cause des mouvements de gilets jaunes en France, et le blocage des routes et des ports que l’exportation avait baissé.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live