L'actualité régionale 25 Novembre

océan indien
Comores
COMORES

Le gouvernement prépare un nouveau statut de la fonction publique avec une avancée sur les droits des femmes, mais un recul sur le droit de grève


« L’article 40 est une avancée sociétale majeure » écrit le quotidien national « Al-Watwan ». Il s’agit du projet de loi sur le statut des fonctionnaires déposé à l’Assemblée par les ministères de la justice et de la fonction publique. L’article 40 dispose qu’à “compétences égales ou à résultats égaux à un concours, la fonction publique privilégie le recrutement des femmes et des personnes porteuses d’handicap”. Ce nouveau statut prévoit aussi un avancement au mérite. Il entend lutter contre les fonctionnaires fantômes, imposant la radiation des absents au bureau. On veut en finir avec les faux diplômes très répandus ; il faudra fournir un certificat d’authenticité. Il est aussi question d’unifier la fonction publique sous un même statut. Il n’y aura plus de distinction entre les fonctionnaires de l’Union et ceux des îles autonomes. En revanche il y a un recul : c’est la fin du droit de grève, sauf pour certaines catégories à condition de respecter un service minimum



SEYCHELLES

Une réforme le code civil supprime quelques lois archaïques sur la famille


Le nouveau président Wavel Ramkalawan a signé quelques articles réformant les lois sur le mariage. Désormais il sera complètement interdit de marier des enfants mineurs. On supprime la distinction qui existait entre enfants légitimes et enfants considérés comme illégitimes car conçus hors mariage ; ils auront désormais les mêmes droits lors des héritages. Le nouveau code permet aussi à un conjoint d’obtenir de prononcer le divorce lorsqu’il y a rupture de la vie commune depuis 5 ans.



MAURICE

Les policiers mauriciens sont au bord du « burn-out ». Ils travaillent trop... entre 72 et 96 heures par semaine !


Déjà que les lois du travail ne sont pas très généreuses pour les salariés à Maurice : elles prévoient 45 heures de travail hebdomadaires… Chez les policiers le rythme est considéré comme inhumain. Lors des dernières élections locales des policiers sont tombés malades et ont préféré renoncer à leur prime spéciale prévue pour la surveillance de ce scrutin. Certains étaient de service le samedi matin 7h00 jusqu’au lendemain dimanche 9h00… et on leur a demandé de prolonger jusqu’au dimanche après-midi 16h00. Et le lendemain, le lundi ils ont repris le boulot à 7H30. Une réunion est prévue entre le syndicat des policiers et la direction pour tenter de trouver des rythmes de travail un peu plus supportables.
Par ailleurs on apprenait ce mercredi matin qu'une policière a été tuée hier soir à Maurice, heurtée par une voiture lors d'une opération de la brigade anti-drogue




LA REUNION

On célèbre cette année les cinquante ans de la mort du général de Gaulle. A la Réunion, une exposition rappelle les deux passages de De Gaulle dans
l’île

Le général est venu deux fois à la Réunion. La première en 1953. Même s’il était le libérateur de la France, De Gaulle  était à l’époque membre de l’opposition, il pestait contre la 4ème république et ses blocages et préparait déjà la constitution de la cinquième sous laquelle nous sommes encore aujourd’hui. Le deuxième voyage eu lieu en 1959. Là il était le premier président de la 5ème. Une tournée triomphale avec des bains de foule. Les photographies de l’époque sont exposées, avec des panneaux explicatifs au jardin de l’Etat à St Denis, jusqu’au 30 juin. Cette année on commémore non seulement le 50 anniversaire de sa mort, mais aussi le 130ème anniversaire de sa naissance, et surtout le 80ème  anniversaire de l’appel du 18 juin 1940.