L'actualité régionale 26 Mars

océan indien
COMORES

COMORES

Pour la première fois de leur histoire, les Comores se sont qualifiées pour aller en Coupe d’Afrique des Nations de football. L’équipe nationale a tenu en échec celle du Togo hier à Moroni

C’était la fête dans l'archipel hier soir et dans la diaspora en France, même si le match a été sans relief, fait d'occasions ratées et de cafouillages, mais ce nul a suffi. Les coelacanthes ont rempli le contrat en n’encaissant aucun but face aux togolais qu’ils avaient déjà battu au match aller. L’équipe défendra les couleurs des Comores en début d’année prochaine au Cameroun. La CAN devrait se tenir en janvier. Le conditionnel s’impose encore à cause de la pandémie. Cette même pandémie qui a obligé les supporters à suivre le match à la télé nationale. Les commentateurs de l’ORTC se sont égosillés jusqu’à la dernière seconde pour réclamer un but, en vain. Les Coelacanthes ont assuré le service minimum et ça n’a pas gâché la fête. 

 

LA REUNION

Les élus de la Réunion sont nombreux à avoir des soucis avec la justice en ce moment. Les enquêtes se multiplient à l’encontre de plusieurs maires et conseillers départementaux

Le maire de l’Etang-Salé, Jean-Claude Lacouture a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur une opération immobilière de la commune qui présente quelques zones d’ombre. Le maire de St Philippe, Olivier Rivière a été condamné lui à une peine de 8 mois avec sursis et 3 ans d’inéligibilité ; il avait trop augmenté ses indemnités et s’était fait octroyer un permis de construire dans des conditions illégales. Le maire du Port Olivier Hoarau est toujours poursuivi dans une affaire d’extension d’un centre commercial, il était encore récemment en garde à vue. La liste n’est pas terminée : Une vice-présidente du Conseil Départemental, Marie-Paule Balaya, a elle été condamnée à un an d’inéligibilité et 25 000 euros d’amende  pour avoir sous-évalué son patrimoine qui s’élève à plus de 950 000 euros.

 

MADAGASCAR

La question refait surface à Madagascar : le pouvoir va-t-il enfin lancer la vaccination ? Un rendez-vous décisif est prévu aujourd’hui

Le président Andry Rajoelina doit rencontrer aujourd’hui les membres de l’Académie Nationale de Médecine, lesquels vont tenter de convaincre le chef de l’Etat de renoncer à s’accrocher à sa seule tisane, et d’adhérer à la vaccination. Les pressions viennent de partout. La représentante de l’OMS, la sénégalaise Charlotte Ndiaye, dans une interview à RFI a insisté sur le fait que la Grande Ile aura ses vaccins gratuitement. En attendant, personne ne nie une nouvelle vague de contaminations qui a déjà fait au moins une centaine de morts en trois mois. Les membres du gouvernement, à leur tour, se montrent prudents, les conseils des ministres se font désormais par visio-conférence

 

TANZANIE

Aujourd’hui s’achèveront les longues obsèques du président tanzanien défunt John Magufuli, il sera enterré dans son village natal

Pendant 8 jours la dépouille du président a parcouru tous les coins de la Tanzanie, jusqu’à Zanzibar. Des foules immenses ont défilé devant le cercueil enveloppé dans le drapeau national. Le périple se terminera ce vendredi dans son village de Chato, au nord-ouest du pays, sur les rives du lac Victoria. Le président sera enterré après une messe à laquelle assistera la présidente Samia Suluhu Hassan qui lui succède. Hier à Dar es Salaam avaient lieu d’autres obsèques, celles des personnes qui sont mortes étouffées, écrasées par la bousculade dans un mouvement de foule au stade lors d’un hommage au président. On avait compté 5 victimes, finalement il y en a eu six, quatre enfants et deux adultes.