L'actualité régionale 27 Novembre

océan indien
Haifaou Younoussa
Haifaou Younoussa, étudiante comorienne à l'université de Dakar ©Facebook

COMORES

Une jeune étudiante comorienne a remporté un prix scientifique international pour ses recherches sur les personnes transgenres. C’est une première dans le pays


Elle s’appelle Haifaou Younoussa, elle a décroché son bac scientifique aux Comores en 2011, où elle a commencé des études de sciences de la vie, qu’elle poursuit au Sénégal à l’Université Cheickh-Anta-Diop. Son master de génétique en poche, elle s’est lancée dans une étude poussée des anomalies chromosomiques et moléculaires sur les personnes dont on n’arrive pas à déterminer le sexe ; on ne peut pas les classer en féminin ou masculin. C’est u sujet un peu tabou, difficile à cerner. Son étude a retenu l’attention de l’Unesco et de la Fondation l’Oréal qui lui ont attribué un prix récompensant chaque année les 20 meilleurs scientifiques du continent africain. C’est la première fois qu’un comorien – une comorienne en l’occurrence – atteint ce niveau d’excellence. Sa performance est saluée par le président de la république, et elle a droit aux honneurs de la presse nationale.




MADAGASCAR

Le quotidien « Midi-Madagascar » annonce une décision risquée du gouvernement : Madagascar ne commandera pas de vaccin contre le Covid


Une source gouvernementale indique au journal qu’il y a eu débat au sein de l’équipe dirigeante, et une décision a été prise : Madagascar n’adhère pas au dispositif COVAX. COVAX est une sorte de caisse commune ouverte par l’OMS, une centrale d’achat coopérative à laquelle participent 172 pays, chacun apportant ce qu’il peut pour financer la commande de plusieurs milliards de doses de vaccins. Madagascar va priver sa population de vaccins pour des raisons à la fois économiques et politiques.  « Commander des vaccins alors que le pays a déjà annoncé avoir réussi à vaincre la Covid-19 par les moyens locaux serait politiquement incorrect » dit une source haut-placée citée par le journal. Les « moyens locaux » : il s’agit de la fameuse potion » Covid-organics », la tisane anti-coronavirus qui se décline en gélules ; qu’aucun pays n’a reconnue comme efficace … à part Madagascar. Madagascar a aussi annoncé – de manière sans doute prématurée – que l’épidémie était vaincue.



MAURICE

A Maurice, l’enquête va très vite sur le meurtre de la policière écrasée par la voiture de trafiquants de drogue en fuite. 5 personnes ont été arrêtées, et Le conducteur s’est rendu à la police


Il n’avait plus le choix, l’étau se resserrait autour de lui. C’est un jeune homme de 26 ans, habitant la capitale Port-Louis. Il s’est constitué prisonnier. Menotté, les bras dans le dos,  il a été conduit sous forte escorte policière devant un juge pour une première comparution. Il a expliqué aux enquêteurs que ce sont les autres complices à bord de la voiture qui lui ont demandé de foncer droit devant. Les trafiquants essayaient d’échapper à une arrestation en flagrant délit. Déjà 5 trafiquants ont été mis sous les verrous, dont un jeune homme de 19 ans. 




SEYCHELLES - MAURICE

La lutte contre le trafic de drogue sera au menu du 1er voyage à l’étranger du nouveau président seychellois. C’est à Maurice qu’il se rend ce dimanche


Le président Ramkalawan passera 3 jours à Maurice, accompagné de son épouse, de quelques ministres, ainsi que du chef des garde-côtes et du patron de la brigade des stups.  Le problème du trafic de drogue est le premier sujet au menu des discussions.  Les Seychelles et Maurice sont deux destinations du trafic international. Ce sont des pays où la consommation de stupéfiants par les jeunes est un véritable fléau. L’autre sujet sera la lutte contre l’épidémie de Covid. Les deux pays ont des stratégies assez semblables ; une fermeture des frontières qui a fait ses preuves sur le plan sanitaire. Surtout aux Seychelles où il n’y a eu encore ni morts, ni malades. Mais ce sont des stratégies qui ruinent l’économie, on ne sait pas pour combien de temps.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live