L'actualité régionale 29 Mars

océan indien
madagascar
©Andry Rakotondravola

MADAGASCAR

Didier Ratsiraka est décédé. L’ancien président s’est éteint à l’âge de 84 ans

Didier Ratsiraka est un personnage historique incontournable. Il aura dirigé Madagascar pendant plus de 20 ans en deux périodes. La première fois, d’une main de fer, entre 1975 et 1991. Cet ancien officier français formé à l’école navale de Brest, fin lettré et grand amateur de locutions latines, avait alors été surnommé l’amiral rouge. Il avait choisi le camp communiste. Ratsiraka avait un carnet d’adresse extraordinaire derrière le rideau de fer. Ami avec Brejnev, Ceausescu, Kim Il Sung, Fidel Castro, Boumediene… Ses adversaires disent qu’il a ruiné Madagascar à cette époque-là. Le pays s’est retrouvé sans infrastructure, sans industrie,  l’éducation a tourné le dos au  français et les cadres se sont enfuis, il n’y avait plus de médecins, et puis surtout plus de route, les agriculteurs ne pouvaient même plus écouler leur riz. Le pays a connu ses premières famines. Ratsiraka a durement réprimé une révolte qui a fini par le renverser en 1991. Cela ne l’a pas empêché de revenir au pouvoir, devenu libéral, en se faisant élire à la loyale 6 ans plus tard. Avant d’en être encore chassé en 2002. Après 9 ans d’exil à s’ennuyer dans son appartement de Neuilly, il était revenu récemment, montrant une certaine tendresse, presque paternelle, à l’égard du jeune président Andry Rajoelina. Ce dernier va  lui organiser des funérailles nationales ce lundi, décrêté jour de deuil dans la grande-île.

L’autre événement à Madagascar, c’est  le président qui a enfin dit oui au vaccin

La position anti-vaccin d’Andry Rajoelina n’était pas tenable. Le monde entier ou presque se vaccine, ou essaie d’y avoir accès. Madagascar compte beaucoup sur le tourisme pour se relancer ; il n’est pas possible de redonner confiance avec la seule tisane Covid Organics. Les sages de l’Académie de Médecine ont reçu le président et l’ont convaincu. Madagascar va adhérer à l’initiative Covax, organisée par l’ONU, qui distribue autant que possible le vaccin AstraZeneca. Viendront également les champions de la diplomatie du vaccin, la Chine avec Sinopharm qui distribue partout dans la région, notamment aux Seychelles et aux Comores. Le vaccin russe Spoutnik sera sur les rangs. Les Indiens, eux, commencent à limiter leur générosité car le Covid fait des ravages chez eux.

 

 

MOZAMBIQUE

Le projet gazier est à nouveau en panne suite à une attaque massive de la guérilla islamiste

Après avoir relancé ses activités interrompues après une attaque juste avant Noël, le groupe pétrolier français Total annonce à nouveau qu’il évacue son personnel et arrête le chantier d’extraction de gaz. Les rebelles islamistes ont pris depuis mercredi dernier la ville de Palma toute proche. Il y a d’importantes destructions, beaucoup de morts selon les témoignages. L’armée mozambicaine a abandonné le terrain. Des ressortissants étrangers se sont retrouvés coincés dans un hôtel, certains ont pu s’enfuir par la plage au milieu des combats, mais on est sans nouvelles de plusieurs expatriés. Ce qui devait être le plus important investissement gazier du monde s’est transformé en zone de chaos. Face aux djihadistes, le Mozambique fait appel à des sociétés de sécurité privées, des mercenaires. Amnesty International dénonce des atrocités dans les deux camps.

 

MAURICE

Les chrétiens préparent des fêtes de Pâques confinées. Le diocèse de Port-Louis a donné des consignes strictes

Il n’y aura pas de messe de Pâques. Toutes les églises resteront fermées. Le cardinal Piat demande aux fidèles qui souhaitent se marier de reporter la cérémonie. S’ils ne peuvent pas faire autrement, il ne pourra y avoir que 10  participants, curé compris. La même restriction vaut pour les enterrements, qu’on ne peut en revanche pas reporter. Le masque et les distances sont à respecter y compris pour les confessions. Il va être impossible de chuchoter à l’oreille du curé… les fidèles vont devoir avouer leurs péchés à haute voix.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live