L'actualité régionale 8 Juin

océan indien
COMORES

COMORES

L’enseignement aux Comores va vivre une réforme considérable avec l’introduction de la langue comorienne à l’école. Jusqu’à présent cela n’existait pas

Les Comores ont trois langues officielles : le français, l’arabe et le shikomori. Même si la langue comorienne n’a pas d’orthographe ni de grammaire codifiée, il est fait obligation par exemple aux élus de parler, lire et écrire le shikomori. Il n’y a pas de texte officiel en comorien, toute l’administration écrit en français. L’introduction dans le primaire se fera à la prochaine rentrée dans quelques écoles pilotes explique le journal « Al Watwan », avant d’être généralisé. Ce n’est pas vraiment une première. Une tentative a eu lieu dans les années 80 sous le président Ali Soihili, mais cela n’avait pas été poursuivi. Ce sont d’ailleurs des professeurs formés au temps d’Ali Soihili qui vont piloter cet enseignement. Les Comores sont un de ces rares pays où la langue nationale est encore absente des programmes scolaires. Ce projet sera financé en partie par l’Organisation internationale de la francophonie.

 

MADAGASCAR

Environ 100 professionnels de santé sont morts du Covid. Les personnels sont appelés à se faire vacciner

100 morts chez les médecins, infirmiers, aide-soignants , ambulanciers et même des administratifs c’est beaucoup, comparé au bilan global officiel de l’épidémie qui est 862 décès dans la grande-île. Ce bilan officiel est certainement en dessous de la réalité. L’ancien ministre de la santé, le professeur Rakotomalala, membre de l’académie de médecine a publié une vidéo sur la page Facebook du ministère pour demander à ces personnels de se faire vacciner. « Même si le vaccin ne protège pas à 100%, il protège au moins de la mort » dit le professeur, qui craint une troisième vague plus grave.

 

La télé malgache va censurer les clips musicaux un peu trop déshabillés. Un comité de visionnage a été mis en place

Pour faire le buzz et attirer du public, les producteurs de musique ont de plus en plus tendance à déshabiller les chanteuses et les danseuses et à faire adopter des mouvements suggestifs aux artistes. Les précurseurs en la matière ont été les ivoiriens avec le coupé-décalé qui a fait fureur il y a plus de 20 ans. Les congolais ont encore accentué la cadence, et cette fièvre du clip chaud a gagné la musique commerciale malgache. Ca suffit ! disent les patrons de la télé nationale : les clips seront désormais triés sur le service public.  Du côté des télé privées en revanche, rien n’empêche la débauche… pour le moment.

 

 

MAURICE

C'est une île dont on ne parle pas souvent : Saint-Brandon. A 400 kilomètres au nord-est de Maurice. Le récif de St Brandon a été le théâtre d’un naufrage la semaine dernière

C’était jeudi dernier, un bateau de grande pêche, le Sea Master, battant pavillon mauricien a été drossé par la houle sur la barrière de corail de Saint Brandon. Les huit membres d’équipage ont été secourus par d’autres navires de pêche qui croisaient dans les parages. Le sauvetage a été périlleux, les pêcheurs ont cru qu’ils allaient y laisser la vie. Le navire s’est retrouvé coincé sur les récifs avec le risque d’une marée noire, mais les gardes côtes mauriciens ont réussi hier  à le renflouer sans trop de dégâts. Saint Brandon, on n’en parle jamais parce qu’il ne s’y passe jamais rien. C’est un archipel d’une trentaine d’îlots. Il n’y a pas d’habitants permanents mais une station météo où le personnel est relevé régulièrement, et quelques baraquements pour pêcheurs de passage. C’est une zone poissonneuse où l’on prélève également beaucoup de poulpes dans les récifs. L’île n’a pas de piste d’atterrissage. Quelques voiliers de charters de touristes y passent parfois pour profiter du lagon. Quand le temps se gâte, Saint Brandon est presque submergée, le point le plus haut est à seulement 5 mètres d’altitude.