L'actualité régionale du 1er décembre

océan indien
Préparation de la dose de vaccin anti-covid
©capture écran
La vaccination de masse en Afrique du Sud, les morts du Covid à Maurice, une île des Maldives particulièrement touchée et les retraites aux Seychelles sont au sommaire de l’actualité régionale

AFRIQUE DU SUD

La vaccination a pris un coup d’accélérateur en Afrique du Sud : plus de 100 000 personnes ont été vaccinées en l’espace de 24 heures dans le pays. Du jamais vu depuis que le vaccin est disponible…et il est de plus en plus question de le rendre obligatoire

Est-ce une conséquence de l’annonce du nouveau variant « Omicron »? Est-ce la peur face à un nombre croissant de contaminations ? Ou une réaction collective face à l’isolement de leur pays ? Toujours est-il que les sud-africains se ruent dans les centres de vaccinations comme jamais jusqu’à présent. Exactement 110 656 personnes ont franchi le pas dans les dernières 24 heures, 70 000 avec le Pfizer à deux doses, et les 40 000 autres avec le Janssen à dose unique. Mais cet élan ne suffira pas à atteindre rapidement une véritable protection collective. On parle de plus en plus de vaccination obligatoire. Le vice-ministre de la santé a confirmé hier que le sujet est sur la table du gouvernement. Dans un discours à la nation dimanche soir, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a posé le problème avec la question suivante : « est-ce que le droit d’une personne qui refuse de se faire vacciner est supérieur au droit de la collectivité  de vivre en bonne santé ? ». « Si vous refusez de vous faire vacciner » poursuit le président « alors restez chez vous et ne venez pas dans nos magasins, dans nos églises et dans nos taxis ».    

MAURICE

Le bilan officiel du Covid s’élève à 348 morts du 1er au 29 novembre

Il faudra ajouter les décès de la journée d’hier pour compléter le lourd bilan de ce mois de novembre. Devant le parlement, le ministre de la santé a donné d’autres détails : sur ces 348 morts, 156 étaient vaccinés. 16 à l’AstraZeneca, 44 au Covaxin, vaccin indien, 8 au Janssen à dose unique, et 88 au Sinopharm, le vaccin chinois. Il ne faut pas en tirer de conclusion hâtive sur l’efficacité ou non du vaccin chinois parce qu’il est surreprésenté dans la population vaccinée, donc il est normal qu’on le retrouve en proportion chez les personnes décédées. Mais on apprend par ailleurs que Maurice fait cadeau de 170 000 doses de Sinopharm et aussi du vaccin russe Spoutnik au Rwanda et au Zimbabwe. Cet élan de générosité porte sur ces deux sérums qui ne sont pas les mieux côtés sur le marché.  

MALDIVES

Une île maldivienne connait un rebond épidémique du Covid, on ne sait pas pourquoi. Elle se situe à l’extrême sud de l’archipel.

Il s’agit de l’atoll de Addu, proche des Chagos, à plus d’une heure d’avion de la capitale Malé. Addu est l’atoll le plus peuplé après Malé. C’est un haut lieu du tourisme, on y trouve de nombreux hôtels sur pilotis plantés dans son immense lagon. Les cas de Covid se sont multipliés ces dernières semaines. Il y a 2 800 malades et 14 morts sur 28 000 habitants, et pas loin de 2 800 personnes guéries, soit 20% de la population déjà infectée. Des mesures strictes ont été prises : couvre-feu, interdiction des rassemblements religieux et compétitions sportives, et plus rare : les habitants n’ont plus le droit de se rendre visite les uns chez les autres.   

SEYCHELLES

La réforme des retraites avance à un rythme qui ferait rêver certains candidats à la présidentielle française.

On avait déjà parlé du report de l’âge de départ à la retraite aux Seychelles passant de 63 à 65 ans à partir de 2023, sur simple décret, sans discussion. Mais cela ne suffit pas à équilibrer les comptes de la caisse de retraite car l’espérance de vie s’est allongée aux Seychelles, elle est de 73 ans pour les hommes et 82 ans pour les femmes. Il a donc été décidé d’augmenter les cotisations. Elles étaient de 6 % du salaire, payées moitié-moitié par les employés et les employeurs ; elles passent à 10% toujours à parité. Cette fois le public est invité à donner des idées : certains proposent de faire payer des cotisations aux employeurs de travailleurs étrangers, qui iraient au profit des retraités seychellois.