L'actualité régionale du 9 décembre

océan indien
Covid. Coronavirus Vaccin Pfizer. Flacon. seringues
©Gaël Detcheverry
L’île Maurice redescend d’un cran de « rouge écarlate » à « rouge » dans le classement Covid français, tous les pays « se classent » les uns les autres sans cohérence, le procès « Apollo 21 à Madagascar, et la pénurie de pétards à la Réunion sont au sommaire de l’actualité régionale

MAURICE

Les hôteliers mauriciens devront encore se passer des clients réunionnais, mais ils auront au moins ceux de la France métropolitaine. Un lobbying intense a été mené pour obtenir ce résultat

Maurice passe de « rouge écarlate » à « rouge tout court ». Cherchez la différence, vous ne la trouverez pas, sinon dans la formulation : « rouge écarlate » désigne « un pays à circulation active du virus », rouge simple désigne « un pays où le virus circule activement ». Nuance…Peu importe, pour les Mauriciens c’est « une victoire obtenue de haute lutte » comme l’a dit le vice premier-ministre devant le parlement. Au moment où l’annonce a été faite, tard mardi soir,  les Mauriciens ne savaient pas encore que l’ouverture de Maurice aux touristes français vaccinés ne concernait pas ceux venant de la Réunion. L’enthousiasme est ensuite un peu redescendu chez les professionnels. Mais on a au moins pu sauver la saison de ceux qui avaient des chambres réservées depuis Paris. La France est le premier marché du tourisme à Maurice. Les Mauriciens qui veulent aller en France peuvent aussi le faire, à condition d’être pleinement vaccinés, en revanche ils ne peuvent pas aller à la Réunion sauf motif impérieux.    

TANZANIE

Tous les pays se désignent les uns les autres en rouge vert ou orange. Il est difficile de s’y retrouver. Par exemple, les Etats-Unis viennent de classer la Tanzanie en rouge

« N’y allez pas ! » disent les américains qui viennent de classer 5 pays en rouge dont la Tanzanie… et la France. Selon le site du contrôle médical américain ce sont des pays où « on risque d’être infectés même si on est vacciné ». La France, de son côté, a aussi classé la Tanzanie en rouge… tout cela parce qu’un voyageur venant de Tanzanie, un seul, a été testé positif au variant Omicron à son arrivée en Inde. Cela a eu pour conséquence que l’Arabie Saoudite a à son tour décidé de s’isoler de la Tanzanie et de l’Inde… et ainsi de suite.

MADAGASCAR

Les protagonistes du complot appelé «Apollo 21 » sont toujours sur le banc des accusés à répondre à des milliers de questions dans ce qui s’annonce déjà  comme un procès fleuve

« Apollo 21 » c’est le nom de code de ce complot déjoué en juillet dernier qui visait – selon l’accusation – à éliminer le chef de l’Etat. « Pas du tout, au contraire » a rétorqué l’un des principaux accusés. Le franco-malgache Paul Rafanoharana a expliqué en long et en large qu’il s’agissait d’une « ébauche de document imaginant comment on pourrait débarrasser le président Andry Rajoelina de la mafia qui l’entoure ». C’était, en somme, comme pour lui rendre service. « C’était quelque chose de purement intellectuel, une esquisse », un avocat affirme qu’il ne sera « pas possible de condamner sur la base d’une simple réflexion couchée sur du papier ». L’accusé a même essayé l‘humour devant le tribunal, « j’ai comploté avec moi-même » dit-il. Les juge ne sont pas convaincus et se préparent à cuisiner longuement la vingtaine d’accusés présents.  

LA REUNION

Il n’y aura ni pétards ni feux d’artifices pour le nouvel an. La marchandise n’a pas pu être livrée

Les fêtes du 31 décembre et même celles de noël vont être curieusement silencieuses à la Réunion. Les Réunionnais devront cette année se passer de cette tradition qui consiste à allumer des pétards et lancer des fusées dans le ciel. L’entreprise qui importe ces feux d’artifices et pétards n’a pas pu recevoir ses containers. Les problème de fret qu’il y a cette année suite à la crise Covid n’ont pas permis de transporter ces marchandises qui viennent de Chine, considérées comme dangereuses, et qui ne sont transportées que sur certains navires. Cela représente des millions d’euros de manque à gagner pour ce commerce habituellement florissant. On ne sait pas encore s’il y en aura pour le nouvel an chinois qui intervient un peu plus tard en février…là il est inimaginable de s’en passer.