L'actualité régionale mardi 29 septembre

océan indien
Vedette Kwassa
©Cham
COMORES
Grâce au quotidien « Al -Watwan », on en sait un peu plus sur les victimes du naufrage de kwassa qui s’est produit vendredi dernier à Mayotte ; 10 passagers avaient péri alors qu’ils étaient presque arrivés au bout de la traversée.


Dans son édition d’hier, le journal comorien « Al-Watwan » rapporte que parmi ces passagers il y avait un père de famille d’une quarantaine d’année, Kambi Saïd Ali, originaire de Mutsamudu à Anjouan. Il voyageait avec un de ses fils, le petit Rafiou. L’enfant s’était sérieusement blessé en tombant dans un escalier, rapporte le journal. Alors son père avait décidé de l’emmener à Mayotte pour des soins d’urgence. Un premier départ était prévu au lendemain de l’accident, annulé à cause d’une mauvaise météo. Ils sont partis deux jours plus tard à bord d’un kwassa où il devait y avoir 12 passagers. Mais en cours de route, on en a transbordé d’autres pour arriver à 25. La surcharge. Tous les deux ont perdu la vie, ils se sont noyés. Pourquoi autant de passagers ? Pour minimiser les pertes financières des passeurs ; car en cas d’interception le bateau et le moteur sont saisis et détruits. Officiellement ces traversées sont interdites aux Comores, mais il y en a des dizaines chaque semaine. Le journal rapporte aussi les propos du gouverneur d’Anjouan Anissi Chamsidine. Il rend hommage aux

compatriotes qui bravent la mort en tentant de rejoindre Mayotte,

ce sont eux qui sont en train de montrer au monde que Mayotte est partie intégrante du territoire comorien




MADAGASCAR
La relation est tendue entre Paris et Antananarivo au lendemain de l’interdiction des vols d’Air Madagascar en France


Dans plusieurs journaux malgaches on écrit que cette crise franco-malgache vient s’ajouter à celle sur les îles éparses – les Glorieuses, Juan de Nova, Bassas de India - revendiquées par Madagascar alors que le président Macron lui-même y avait réaffirmé la souveraineté française l’année dernière. Ce différent autour du trafic aérien est de nature commerciale. Air France tient à être à parts égales avec Air Madagascar pour le rapatriement des citoyens français vers Paris et inversement des ressortissants malgaches vers Antananarivo. Il y a des accords de trafic aérien entre les deux pays, que les malgaches n’auraient pas respecté. L’ambassade de France avait lancé des avertissements qui n’ont
pas été pris au sérieux, d’où cette décision couperet. Ceux qui voulaient être rapatriés dans un sens ou dans l’autre font les frais de cette querelle. Sauf, pour l’heure, les passagers d’un vol prévu vers la Réunion ce jeudi. Il faut rappeler qu’il n’y a que des vols de rapatriement et de fret entre Madagascar et la France. Les frontières sont toujours officiellement fermées



MADAGASCAR - NOSY BE
Les frontières vont s’ouvrir en revanche ce jeudi 1er octobre pour la desserte de l’île de Nosy Bé. La compagnie Ewa – basée à Mayotte – comptait en profiter, mais il y a un problème de tests


Les passagers à l’embarquement doivent fournir un test Covid négatif, or ce ne sera pas possible parce qu’il n’y a pas assez de tests à Mayotte. Le patron de Ewa (filiale d’Air Austral) se démène tant qu’il peut pour obtenir la possibilité de tester 300 à 400 passagers par semaine. La préfecture et l’ARS lui répondent que ce n’est pas possible dans l’état actuel des choses. Ewa comptait beaucoup sur cette reprise des vols vers Nosy Bé car cela fait plus de six mois que ses deux appareils sont cloués au sol. Les négociations se poursuivent. Les destinations malgaches de Nosy-Bé, Diego et Majunga sont les plus importantes pour cette compagnie.



MAURICE
Un trafic de faux passeports a été démantelé par la police mauricienne
​​​​​​​

Faux passeports contrefaits ou bien vrais passeports fabriqués à partir d’une fausse identité. Les deux formules étaient possibles dans ce réseau ayant pour clients des africains. L’un d’eux est assez célèbre, il s’agit du footballeur Marcel Wamba Kepdep. Professionnel camerounais jouant à Maurice. Il est en prison. Il a avoué avoir cherché à obtenir des papiers mauriciens pour entrer facilement en Europe. Avec un passeport camerounais, c’est quasiment impossible.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live