publicité

La Cimade interpelle des autorités pour un nouveau relogement des expulsés

Les expulsés ne veulent plus rester au gîte du Bengali. Leurs relations avec les propriétaires se sont dégradées. Très peu ont retrouvé des logements. Et encore une fois, ce sont les associations qui ont pris le relais. Parmi elles, la CIMADE :

Les associations veulent éviter un retour des familles entières sur la Place de la République à Mamoudzou. © Mayotte 1ère
© Mayotte 1ère Les associations veulent éviter un retour des familles entières sur la Place de la République à Mamoudzou.
  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
La CIMADE interpelle les pouvoirs publics
Les expulsés ne veulent plus rester au gîte du Bengali.  -  Mayotte 1ère  -  Mayotte

La « Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec ceux qui souffrent, qui sont opprimés et exploités et d’assurer leur défense, quelles que soient leur nationalité, leur origine, ou leur position politique ou religieuse. En particulier, elle a pour objet de combattre le racisme, veiller scrupuleusement au respect des droits et de la dignité des personnes, quelle que soit leur situation. La Cimade rassemble des personnes d’horizons nationaux, confessionnels, philosophiques et politiques divers, engagées dans ce service »

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play