publicité

La santé et le business font bon ménage

C’est le dernier marché à la mode, celui du manger sain et du fitness 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Il y a les institutions traditionnelles à l’instar de l’INEPS, l'Institut national d'enseignement de Promotion sociale qui multiplie les opérations en direction de la population de l’île depuis des année ;, et depuis peu, apparaissent des associations sur le marché de la santé et d’entretien de la forme.
Des structures auxquelles les municipalités déversent généreusement des subventions. Car, il existe bien une demande. L’obésité et le diabète se propagent allègrement. Comme l’affirme un médecin, Mayotte est passée trop vite d’une nourriture sobre à un gavage en aliments importés de qualité pour le moins douteuse. Et les effets sont visibles ; le surpoids s’étend.
Or, la chirurgie esthétique n’est pas développée ici. Des personnes vont se faire opérer à la Réunion et surtout à Maurice. Cela exige des moyens que beaucoup de mahorais n’ont pas ; alors vive le fitness et le manger sain.
A cette demande de la part d’une population relativement jeune, est venue se rajouter la classe des séniors. Les associations de personnes âgées poussent un peu partout dans les communes de Mayotte. On ne parle plus d’amélioration du niveau de vie seulement, la notion de qualité de vie s’impose au fur et à mesure que l’île se développe.
A la fin de la semaine dernière une manifestation était organisée sue le plateau polyvalent de Bandrélé.

Sur le même thème

  • santé

    Miss bwadra illumine le M’sadathon

    Le M’sadathon, ce sont des manifestations organisées pour collecter des fonds pour la campagne de sensibilisation et de lutte contre la propagation du VIH. C’est dans ce cadre du M'sadathon qu’a été organisée l’élection de Miss Bwadra, un concours de beauté pour des femmes rondes.  
     

  • santé

    Le dénuement et le courage des aidants familiaux de Mayotte

    Les personnes en situation de dépendance à Mayotte comptent surtout sur les proches et les associations.

  • santé

    Mayotte manque d'aidants familiaux

    Les familles mahoraises qui ont une personne nécessitant une assistance doivent souvent se débrouiller seules. Il manque de structures spécialisées et d'aidants familiaux. Le Centre Hospitalier de Mayotte pallient parfois à cette situation.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play