La vaccination ouverte à partir de 12 ans

coronavirus
Vaccination
Pour les autorités sanitaires, la vaccination est le seul moyen efficace de lutter contre l'épidémie de Covid-19 ©H.S.Hachim

Ce mardi 15 juin entre en vigueur la vaccination des adolescents en France, une étape déjà franchie par plusieurs pays. Une vaccination très encadrée puisqu’elle va nécessiter entre autres l’accord des parents et celui de l’adolescent. 

Quel est l’intérêt de ce vaccin chez les plus jeunes et comment s’y prendre si on est intéressé ?

Il faut savoir que la vaccination des enfants entre  12 et 17 ans, n’est pas une obligation, elle se fait sur la base du volontariat.

 Alors si vous avez des enfants dans cette tranche d’âge et que vous souhaitez les faires vacciner, vous devez aller sur le site du ministère de la santé et télécharger l’attestation d’autorisation. Elle doit être remplie par les deux parents ou responsables légaux qui doivent tous les deux donner leur accord. 

Ils doivent se présenter muni de cette attestation dans un centre de vaccination, avec leur enfant pour l’injection. A noter que la présence d’un des parents est obligatoire à ce moment-là, et il doit s’engager sur l’honneur que le parent a donné son autorisation.

Le professionnel de santé avant de vacciner l’enfant, doit avoir le consentement oral de ce dernier. Il doit également l’informer de façon claire sur je cite « les incertitudes liées à la maladie, sur le vaccin lui-même, et sur son efficacité à moyen et long terme ainsi que les moyens complémentaires de prévenir la maladie. »

A noter que concernant les mineurs,  un seul vaccin a obtenu le feu vert de l'Agence européenne du médicament: il s'agit du Pfizer-BioNTech.

Une étude américaine réalisée sur quelques 2 260 adolescents du pays, âgés de 12 à 15 ans, le Pfizer était efficace à 100%.

Des discussions sont en cours pour rallier plus de syndicats et professionnels de santé du privé comme du public à la mobilisation.