Le maire de Moroni démissionne

océan indien
Grande mosquée de Moroni
Hassan Mohamed Halidi, maire de Moroni, capitale de l'Union des Comores, laisse les clés de la ville a son premier adjoint Abdallah Mohamed. Une motion de déchéance avait été adopté par ses collègues du conseil municipal pour le destituer.

Hassan Mohamed Halidi a remis sa démission du poste de maire de Moroni hier soir. Le maire de la capitale comorienne invoque selon la Gazette des Comores un départ en congé. Mais beaucoup y voient plutôt comme un dernier baroud d'honneur afin d'éviter la déchéance de son mandat par ses collègues conseillers municipaux. 39 sur 52 ont signé une motion pour le démettre de son poste, y compris des conseillers de son parti, le parti Orange.

Al Watwan précise les raisons de la signature de cette motion. Hassan Mohamed Halidi aurait mené la mairie sans s'appuyer sur le conseil municipal et les signataires parlent d'abus de pouvoir et d'autorité. Le registre de délibération, celui des arrêtés et celui des PV seraient manquants.

L'intérim est assuré par le 1er adjoint Abdallah Mohamed. Une nouvelle élection doit intervenir. La motion de déchéance obligeait le maire a convoqué le conseil municipal pour décider dans les 8 jours francs. Mais avec la démission de Hassan Mohamed Halidi, le délai sera rallongé.