Le passage éclair de Yaël Braun Pivet du ministère des outremers vers la présidence de l’Assemblée

gouvernement
Yaël Braun-Pivet ©LUDOVIC MARIN / AFP
A peine arrivée en poste, la ministre des outremers Yaël Braun Pivet vise un horizon plus prestigieux : le « perchoir ». Elle est grandement favorite pour devenir la prochaine présidente de l’Assemblée Nationale. Elle sera première femme à ce poste.

Depuis sa nomination dans le gouvernement d’Elisabeth Borne, Yaël Braun Pivet n’aura eu le temps que d’un bref aller-retour aux Antilles. Réélue brillamment aux législatives dans les Yvelines avec plus de 64% des voix, Yael Braun Pivet a gagné mercredi une primaire interne au sein des groupes LREM, Modem et Horizons.

A 51 ans, cette mère de 5 enfants est quasiment assurée d’être la première femme présidente de l’Assemblée Nationale. L’élection aura lieu le 28 juin. Si la majorité absolue des suffrages des députés n’est pas obtenue aux deux premiers tours de scrutin, la majorité relative suffira au troisième tour. Yaël Braun Pivet est donc assurée de l’emporter. Elle laissera alors  les outremers à quelqu’un d’autre après y avoir à peine touché.