Les compétitions de handball arrêtées pour protester contre la violence

handball
Combani handball finale
La ligue de handball a affirmé sa volonté de protéger les arbitres. ©Mayotte la 1ère
Les handballeurs sont au repos forcé ce week-end. La ligue a décidé d'annuler les rencontres pour soutenir des arbitres agressés le week-end dernier.

Sans arbitre, pas de match. Cette évidence n'est pas forcément dans tous les esprits. La semaine dernière, un arbitre a été agressé par un joueur du Tchanga Handball à l'issue de la rencontre qui opposait le club à l'ASC Tsingoni. La victime a porté plainte et il a obtenu 10 jours d'interruption temporaire de travail.

Conférence de presse début saison 2021 2022 handball ligue de Mayotte
Le président Haïroudine Anzizi (en polo bleu marine) et son bureau ont décidé d'agir en justice pour que les agressions ne se répètent plus. ©Ligue de handball de Mayotte

Cette plainte sera soutenue par la ligue mahoraise de handball. Son président Haïroudine Anzizi a obtenu la validation de son bureau pour que la ligue se constituera partie civile dans cette affaire et pour toute atteinte à l'intégrité physique à l'encontre des arbitres.

On ne peut pas laisser passer un tel acte alors que le contexte est tendu à Mayotte. Cela ne doit plus se répéter. La commission de discipline sera saisie et nous avons contacté un avocat.

Haïroudine Anzizi, président de la ligue mahoraise de handball

Et pour marquer le coup, aucune rencontre n'est jouée ce week-end, une décision du président lui-même, validée par son bureau.