Les étudiants Mahorais de  Métropole face à la prolongation du confinement

éducation
Fayza houmadi
Isolement, précarité, incertitude sur la fin de l’année scolaire. Comment réagissent les étudiants Mahorais de Métropole après les annonces du président de la République. Le point avec la présidente de l’association des étudiants Mahorais de Montpellier
 
C’est la panique totale pour les étudiants nous explique Faiza Houmadi. Ils attendent avec fébrilité les mails des présidents des universités pour leur expliquer la suite. Vont-ils valider l’année ? Pour les étudiants en fin de cycle , comment leur sort sera tranché. Certains ont dû suspendre leurs stages obligatoires. Pour l’instant c’est donc le flou total.
Emmanuel Macron annonce une aide exceptionnelle, notamment pour les étudiants d'Outre-mer

Quant aux aides annoncées par le chef de l’état en faveur des étudiants, pour la présidente de l’association des étudiants Mahorais de Montpellier, c’est forcément une bonne nouvelle mais elle espère que l’aide du gouvernement ne sera pas que financier car il y a des élèves en isolement total dans des chambres de 9m2, qui vivent très mal le confinement. L’association essaye d’entrer en contact régulièrement avec ces élèves aujourd’hui fatigués psychologiquement.
coronavirus étudiants ultramarins
Des étudiants à l'université Lyon 3 en mai 2019 (illustration) ©Nicolas Guyonnet / Hans Lucas
La prolongation de la période de confinement ne va sans doute pas arranger la situation estime Faiza , surtout avec l’arrivée du Ramadan , un moment de partage que les étudiants aiment vivre en famille ou au moins entre amis. La présidente de l’association des étudiants Mahorais de Montpellier n’est donc pas du tout rassuré surtout que Ladom ne délivrera aucun billet tant que les mesures de confinement ne seront pas levées.
Coronavirus : Fayza Houmadi, présidente de l'association des étudiants mahorais de Montpellier
Les Outre-mer en continu
Accéder au live