Les hommages affluent pour saluer la mémoire de Marcel Henry

département
Marcel Henry
Marcel Henry est un modèle pour de nombreux politiciens mahorais. ©Yazidou Maandhui
Depuis l'annonce du décès de l'ancien sénateur Marcel Henry, les hommages de la classe politique mahoraise se multiplient. Toutes saluent un grand homme qui mettait en avant les intérêts de la population mahoraise.

La nouvelle du décès de Marcel Henry a rapidement fait le tour de Mayotte. Et dans la classe politique, l'homme fait l'unanimité pour avoir combattu pour que Mayotte se maintienne dans la République française.

"Mayotte a perdu un grand homme" Madi Madi Souf, président de l'association des maires de Mayotte et maire de Pamandzi

Un combat remporté d'abord en 1976, puis confirmé avec la départementalisation obtenue en 2011. Un héritage qui est lourd à porter pour la classe politique d'aujourd'hui et de demain.

"On espère qu'on pourra l'égaler ou au moins être à la hauteur du reste à faire" Ramlati Ali, députée de Mayotte

Marcel Henry, un homme qui ne sera pas oublié de sitôt dans la mémoire collective des Mahorais.

Marcel Henry avec Martial Henry, Moida et les Chatouilleuses
Marcel Henry (avec le collier de fleurs) et son épouse reçoivent Moida du Codim, son frère Martial Henry et des Chatouilleuses. ©Bibi-Mariame Halidi

"Marcel Henry était l'âme de la revendication Mayotte française." Mansour Kamardine, député de Mayotte

Dans sa ville de Pamandzi, tout le monde venait pour avoir son avis et ses conseils, notamment pour les figures de son parti le MDM (Mouvement pour le développement de Mayotte).

Marcel Henry était une figure incontournable de Pamandzi. Se lancer en politique sans son avis ni sa bénédiction, ce n'était pas possible. Moi je passais le voir pour avoir des conseils. Il avait des qualités humaines, une carrure et a réussi à rassembler, ce qui n'était pas donné. Il restera un exemple à Mayotte.

Daniel Zaïdani, conseiller départemental de Pamandzi

 

Marcel Henry, un modèle pour la classe politique mahoraise

Le président du MDM Hamada Binali n'était pas au courant du décès lorsque nous l'avons contacté. Il a mis quelques minutes avant d'être capable de nous donner son ressenti sur cette disparition.

Marcel Henry était un exemple, à l'image de de Gaulle, Gandhi ou Mandela. Des hommes qui ont pris leur vie et leur pays en main. Des personnes comme lui, il y en a peu, les Mahorais ne retrouveront pas une personne de son envergure.

Hamada Binali, président du MDM et ancien maire de Sada

 Et les familles des compagnons de route de Marcel Henry ne l'ont pas oublié. Eux aussi s'inclinent devant la mémoire de l'ancien conseiller général de Chirongui.

Marcel Henry avec Younoussa Bamana, Henri Jean-Baptiste, Martial Henry, Adrien Giraud, Zaïna Méresse et Zéna Mdéré
Marcel Henry avec ses compagnons de route Younoussa Bamana, Henri Jean-Baptiste, Martial Henry, Adrien Giraud, Zaïna Méresse et Zéna Mdéré ©Collection famille Bamana

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille Henry, ainsi qu’à l’ensemble de la population mahoraise dont nous connaissons l’attachement envers l’un des plus illustres initiateurs du combat pour la départementalisation de Mayotte et pour l'ancrage pérenne dans la France.

La famille de Younoussa Bamana, compagnon de lutte de Marcel Henry et ancien président du conseil départemental de Mayotte

Et les hommages ont également été exprimés par la classe politique nationale.

Aux Mahoraises et Mahorais, aux combattantes et combattants de la départementalisation à Mayotte, à mes ami-e-s du MDM j'adresse mes sincères condoléances devant la disparition de Marcel Henry.

Homme sage, bienveillant, profondément attaché à sa terre de Mayotte et à la République , il demeurait pour toutes et tous dans l’île une référence solide et un ancrage puissant.

Aujourd’hui, c’est tout Mayotte et les amis de Mayotte qui sommes en deuil. A toute sa famille je présente mes condoléances et m’incline respectueusement devant sa mémoire.

Younous Omarjee, eurodéputé La France Insoumise

Le préfet de Mayotte et la société civile ont aussi salué Marcel Henry. Le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a exprimé son "profond chagrin" . Le public va affluer dans la rue du Jardin à Pamandzi pour lui rendre un dernier hommage. Les funérailles sont prévues ce mercredi avec une cérémonie à l'église Saint-Michel de Dzaoudzi avant un enterrement au cimetière chrétien de Petite Terre à 16 h.