Les taxis de retour en Petite-Terre

handball
Opération escargot des taxis, ce mardi, à Petite-Terre. ©Abdérémane Saïd
Cela fait suite à la prise d'un rendez-vous, cet après-midi, entre la préfecture et les taxis. Depuis 13h30, ce mardi, le mouvement de grève est donc suspendue. Un service minimum est assuré.

Ce mardi, des opérations escargots ont été organisées par les chauffeurs de taxis de la Petite-Terre de Dzaoudzi au rond point du Four à Chaux, créant une belle pagaille en Petite-Terre.

Vers 13h30, quelques taxis reprenaient du service, sans pour autant assurer la fin du mouvement. "On ne peut pas dire qu'on a repris l'activité, on est en service minimum, il n'y a même pas une trentaine de taxis" assure Moussa Abdallah représentant des taxis de Petite-Terre.

Un retour des taxis qui fait suite à " une promesse d'être reçus par la Préfecture, d'ici le 27 juin, pour échanger sur nos revendications, ça concerne même nos collègues de Grande-Terre." déclare Moussa Abdallah.

Lui et les chauffeurs de taxis de la Petite-Terre demandent l'augmentation du forfait de taxi ville à 2 euros alors qu'il est bloqué à 1,60€ depuis cinq ans. Sauf que dans le même temps, ils ont constaté que le prix de l'essence, lui, a augmenté de moitié.