Lutte contre les chiens errants et les élevages clandestins, les agents mobilisés sur le terrain en Petite-terre

sécurité
Opération chiens errants
C’est grâce à une coordination de tous les acteurs qu’une telle opération a u avoir lieu sur tout le territoire de la Petite-terre. En ligne de mire, les élevages clandestins de chiens.
Depuis quelques semaines la gendarmerie a été saisie sur la problématique des élevages clandestins de chiens. Ces derniers utilisés par leurs maitres servent à agresser les personnes; ils servent surtout à forcer ces victimes à remettre à leurs agresseurs des objets de valeur en leur possession. Ces chiens sont également dressés pour des combats clandestins où malheureusement, l’issue est généralement tragique pour bon nombre d’entre-deux. Plusieurs fois, des associations ont dénoncé ces situations mais aucune solution durable n’a été trouvée pour l’heure.
Opération chiens errants
Cette opération menée cette semaine a vu la mobilisation de seize gendarmes, de la police intercommunale en charge de l'environnement, des policiers municipaux et des membres de l’association « Gueules d’Amour ». Tous sont partis sur des points particuliers, signalés comme étant de possibles lieux où les chiens pourraient se trouver. Résultat, plusieurs chiens ont été capturés, d’autres ont réussi à prendre la fuite. L’association, partie prenante de l’opération a pris en charge les animaux. Et c’est elle qui déterminera s’ils peuvent être adoptés ou non. D’autres opérations sont envisagées dans les prochains jours sur la Grande-Terre. Il s’agit à termes d’assainir la situation et mettre à mal ces élevages clandestins mais très lucratifs.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live