publicité

Lycée de Kahani, le personnel et les parents d’élèves se sentent abandonnés

Après les scènes de violences de vendredi dernier,  le personnel de l'établissement n'est pas encore prêt à reprendre le travail. Les parents d'élèves font du porte-à-porte auprès des élus pour demander leur aide.

  • René Lataste/Fahar Ousséni
  • Publié le , mis à jour le
Lycée de Kahani, un sentiment d'impuissance face à la violence

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play