Madagascar : L’or malgache se transforme en pierre à Dubaï

océan indien
Dubai
©AFP
Le quotidien « Midi-Madagascar » révèle un rapport sur quelques dizaines de malgaches qui possèdent de l’immobilier à Dubaï, acquis dans des conditions douteuses

Un « observatoire européen de la fiscalité » a compté 38 citoyens de Madagascar qui possèdent 42 biens immobiliers dans la capitale des Emirats. Cela va du petit studio à la villa luxueuse, et quelques hôtels. Dubaï est une place forte de la vente de l’or. On n’y est pas trop regardant sur la provenance des lingots. Le métal précieux sort souvent en contrebande de Madagascar.

On se souvient du démantèlement récent d’un trafic qui transitait par les Comores. Investir dans la pierre est un moyen de blanchir les revenus de ce trafic, en bénéficiant d’une fiscalité légère, pour ne pas dire très généreuse, dans la cité de Dubaï. On ignore encore si la justice malgache va enquêter sur ces « chanceux » propriétaires.