publicité

Les mahorais s'attendent à une grève qui dure plusieurs jours encore

La population du département se prépare à un prolongement de la grève générale.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Durant toute la fin de la semaine les files d’attente n’ont pas cessé devant les stations services.
Il n’y a pas pénurie de carburant mais les automobilistes ont pris leurs précautions. 
Les familles ont fait des provisions de produits de première nécessité comme le riz, la viande, des cartons d'ailes de poulet et du gaz.
Les retards de rechargement des distributeurs de billets de banque, notamment en Petite-Terre ont jeté de doute dès vendredi dernier.
L’expérience de 2011 lors des 45 jours de manifestation contre la vie chère a laissé des traces. Les scènes de bousculades devant les magasins sont encore dans les mémoires.
Enfin, les déclarations de Haoussi Bahédja un des organisateurs de la grève générale contre les violences à Mayotte font craindre un durcissement des actions dans les jours à venir. Il affirmé qu'une étape supplémentaire allait être franchie cette semaine dans leur façon d'agir.
Devant toutes ces incertitudes, des familles ont préféré se constituer des réserves. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play