L'actualité régionale du 12 janvier

océan indien
Madagscar coronavirus
Les rues de Toamasina, le 2 juin 2020, tandis que les mesures de confinement ont été strictement renforcées depuis le 1er juin 2020 suite à l'augmentation des cas positifs et des décès dus au coronavirus COVID-19. Environ 600 soldats ont été déployés d'Antananarivo à Toamasina pour assurer le confinement de la ville. ©RIJASOLO / AFP
Le sabotage d’une centrale électrique à Madagascar, un record des ventes de voitures à la Réunion, des inondations au Mozambique, et des touristes russes aux Seychelles sont au sommaire de l’actualité de l’Océan Indien

MADAGASCAR

Les coupures d’électricité à Madagascar seraient dues à un sabotage. C’est ce qu’affirme le président de la République. Il promet de pourchasser et punir les coupables. Leur tête est mise à prix

Le 2 janvier dernier, un incendie a détruit une partie des installations d’une centrale hydro-électrique à l’Est de la grande-île. Depuis, les coupures sont encore plus longues et plus fréquentes que d’habitude dans la capitale mais aussi d’autres villes du pays comme Tamatave, Moramanga ou Antsirabé connectées au même réseau. On a pensé d’abords à la vétusté des installations, mais lors d’une descente sur le terrain, le président Andry Rajoelina a annoncé qu’il s’agissait d’une action criminelle. Une explosion a précédé l’incendie, et selon lui cette explosion n’est pas du tout accidentelle, c’est un acte criminel. La tête du ou des auteurs est mise à prix. Toutes les personnes qui auraient des informations permettant leur arrestation sont priées de les donner. Elles auront une récompense et leur anonymat sera protégé. Andry Rajoelina affirme qu’il s’agit d’une tentative de déstabilisation. Selon lui, ce n’est pas une première. Déjà en 2018, révèle le président, des personnes avaient menacé de faire exploser cette centrale.

LA REUNION

2021 aura été une excellente année pour les ventes de voitures à la Réunion. Bizarrement c’est grâce à la crise Covid que le marché de l’automobile connait une telle progression

+ 13,5% c’est la hausse impressionnante des ventes de voitures neuves. A cause du virus, « les Réunionnais ont moins dépensé en voyages et autres activités, ils sentent un besoin de renouveau qui passe par l’achat d’une voiture » affirme à nos confrères de Réunion 1ère Arzou Mahamadaly, président de la branche auto du syndicat des importateurs. 32 768 voitures neuves ont été vendues, voilà qui ne va pas arranger la circulation sur des routes déjà bien encombrées. Ce sont les loueurs qui en ont acheté le plus pour faire face à la demande touristique. Aux dernières vacances de fin d’année, il était très difficile de trouver un véhicule disponible. En métropole, c’est tout l’inverse : en 2021, le marché automobile français a chuté de 25%.

MOZAMBIQUE

La saison des pluies semble bien installée dans toute la région. Au Mozambique des crues catastrophiques ont causé la mort d’au moins 20 personnes

Ce n’est qu’un premier bilan provisoire. Dans la région du fleuve Zambèze, on a mesuré un dépassement de plus de 5 mètres du niveau des différents cours d’eau. 160 000 personnes sont directement menacées par la montée des eaux. Les autorités ont affrété des bateaux pour secourir des villageois pris au piège sur des zones du fleuve transformées en îlots difficiles d’accès. La situation ne peut que s’aggraver car il ne cesse de pleuvoir dans cette zone située au centre du pays.

SEYCHELLES

Le marché touristique des Seychelles a été complètement chamboulé en 2021 : les visiteurs les plus nombreux ont été les Russes

D’habitude la clientèle des plages aux Seychelles est essentiellement constituée de touristes français, allemands, suisses et britanniques. La crise Covid et les restrictions de voyage ont tout modifié. Cette année 2021 les Russes sont les premiers visiteurs de l’archipel, suivis des ressortissants des pays arabes du golfe persique, les français arrivent seulement en troisième position. Plus de 32 000 personnes sont venues de Moscou grâce à de nouvelles liaisons directes de la compagnie russe Aeroflot. Au total le pays a accueilli 183 000 touristes l’année dernière. C’est une remontée par rapport à l’année des confinements en 2020, mais on est loin du record de 384 000 touristes en 2019.