Mayotte : Une partie de l'île bloquée par les barrages

violence mtsapéré
Barrages
Barrages à Mtsapéré ©Mayotte la 1ere
La situation sur les routes du département reste compliquée ce mardi matin avec la fermeture de routes qui s'est encore multipliée.

L'actualité de ces derniers jours est marquée par de nombreux barrages érigés au niveau des points stratégiques de Mayotte.

Lundi, a Vahibé, comme au niveau du pont entre les villages de Combani et de Miréréni, la route a été fermée aux usagers. Toute la journée de violents affrontements ont, également, eu lieu au niveau du pont de la commune de Tsingoni.

Autre zone sensible qui fait l'objet de violences répétées, celle de M'tsapéré et ses environs.

Fatigués d'être ciblés de façon régulière par des individus, les Mtsaperois ont décidé de bloquer tous les accès et sorties du village. Une action de colère et de contestation visant à sensibiliser les autorités mais aussi à protéger la localité, contre les bandes armées.

Mtsapéré bloqué par une partie de la population du village ©Mayotte la 1ere

Les abords du lycée de Pamandzi toujours sous tension

Autre situation compliquée, le Lycée de Pamandzi, où des gens pénétraient par effraction dans l'établissement pour attaquer les élèves à l'arme blanche.
Les gendarmes ont dû intervenir pour disperser et repousser les assaillants, plusieurs lycéens ont été blessés, et les cours ont été suspendus le lundi 21 février.


Des scènes chaotiques en plein jour qui ont choqué de nombreux étudiants. La situation est identique, ce mardi.

Dans la matinée, des élèves ont quittés l'établissement en panique, cependant le logiciel de la vie scolaire, Pronote, affiche le maintient des cours à partir de 13h00.