Un monument rendant hommage aux Mahorais morts pour la France inauguré à Mamoudzou

commémorations mamoudzou
Le monument aux morts pour la France à Mamoudzou
Le monument aux morts terminé il y a 2 ans a enfin été inauguré officiellement aujourd'hui. ©Ilona Youssouffa
Des Mahorais ont donné leur vie pour la France. Souvent inconnus, désormais leurs noms trône sur la plaque des monuments aux morts de Mamoudzou.

103 ans déjà sont passés depuis la signature de l’Armistice qui a mis fin aux combats de la Première Guerre mondiale. C’était le 11 novembre 1918. La commémoration annuelle s’est déroulée ce matin sur l’ancienne place du marché, la place Zakia Madi à Mamoudzou.

Le monument aux morts pour la France inauguré à Mamoudzou
La revue des troupes a été faite en présence du préfet de Mayotte Thierry Suquet (képi blanc) ©Ilona Youssouffa

Les discours et revue de troupes ont d’abord été précédés par l’inauguration du monument aux morts de la ville de Mamoudzou.

Le monument aux morts pour la France inauguré à Mamoudzou
17 Mahorais ont perdu la vie durant les différents conflits dans lesquels l'armée française a été engagée selon l'office des Anciens combattants. ©Ilona Youssouffa

17 soldats mahorais morts pour la France

Erigée sur la place Zakia Madi, la stèle abrite les 17 noms de combattants maorais tombés pour la France, 14 lors de la Première Guerre Mondiale, 2 lors de la seconde et 1 en opérations militaires extérieures de la France.

Les Anciens combattants lors de l'inauguration du monument aux morts pour la France à Mamoudzou
Les Anciens combattants de Mayotte sont toujours présents pour rendre hommage à leurs glorieux aînés lors des cérémonies de commémoration. ©Ilona Youssouffa/Mayotte la 1ère

Un travail de recherche fourni grâce à l’office des anciens combattants à la Réunion et à Mayotte.