Mansour Kamardine : « Confiner pour confiner n’a aucun sens ! »

coronavirus
Mansour Kamardine

Le député LR Mansour Kamardine était l’invité de Zakweli ce vendredi.

Mansour Kamardine déclare « je ne suis pas d’accord avec le confinement généralisé qui a été décidé par le gouvernement, confiner pour confiner n’a aucun sens !». Il considère qu’il faut surtout donner à Mayotte les moyens de se battre contre l’épidémie :

J’ai écrit plusieurs fois au gouvernement pour que l‘on tire les conséquences de l’apparition du variant sud-africain. Mes demandes sont restées sans suite. Je ne peux pas me contenter du silence

Pour Mansour Kamardine, la priorité est de vacciner : « Je demande que l‘on ait les doses suffisantes pour vacciner tous ceux qui le souhaitent, en particulier à l’aide du vaccin AstraZeneca qui est plus simple à utiliser. Je souhaite que les centres de vaccinations soient démultipliés partout sur le territoire pour que les personnes n’aient pas à se déplacer. Il nous faut 15 000 doses tout de suite. Les autres départements ont commencé à vacciner fin décembre début janvier, nous avons un mois de retard ».

La protection des frontières est une autre priorité : « Nous savons que le variant sud-africain vient des Comores ». Le député a entendu les propos du préfet annonçant l’arrivée de navires de la Marine Nationale. « J’attends de voir ces bateaux » dit-il.

Mansour Kamardine appelle de ses vœux un « vrai dialogue » avec les Comores pour stopper l’immigration clandestine :

Si nous maîtrisons nos frontières, les Comoriens seront plus à même de dialoguer et d’accepter notre aide médicale.

Enfin, le député a refusé de commenter la décision commune des élus de Mayotte de boycotter une réunion prévue le 8 février au ministère des affaires étrangères, préparatoire au dialogue de haut-niveau franco-comorien.