Maurice : trois naufrages en une journée

océan indien
Bateau anti-pollution île Maurice février 2022
©Capture d'écran Défimédia
C’est décidément une saison de naufrages dans les Mascareignes. Dans la seule journée de mercredi, pas moins de trois navires se sont échoués sur les côtes mauriciennes.

Cela a été une dure journée pour les remorqueurs et les sauveteurs en mer mauriciens. Le premier appel de détresse est venu d’un grand bateau de pêche taïwanais de 50 m de long. Une voie d’eau s’est ouverte dans la cale moteur. Le navire s’est planté sur la barrière de corail en face de la Pointe aux Sables, à côté de Port-Louis.

A l’aide d’un hélicoptère, une vingtaine de membres d’équipage ont été secourus, non sans mal car il y avait de grosses vagues déferlantes. Et l’activité des autorités maritimes ne s’est pas arrêtée là puisque dans la foulée deux autres navires de pêche taïwanais se sont plantés sur des récifs de l’autre côté de la rade de Port-Louis.

Des moyens anti-pollution, des barrages flottants ont été déployés. Dans les trois navires, il y aurait en tout 120 tonnes de diesel qu’il faudra pomper. On a fait revenir un ingénieur qui travaillait sur l’échouage du Tresta Star à la Réunion.

On ne connait pas encore les causes précises de ces naufrages. La mer était mauvaise certes, mais il est vrai aussi que ces vieux bateaux de pêche semblent en mauvais état.