Mayotte : Une association veut relancer la filière de café et cacao

agriculture
Café
©L’Association Café Cacao Maoré
Créée en mars 2019, l’association « Café cacao maoré » a pour ambition de relancer une filière de café et de cacao à Mayotte en s’appuyant sur les producteurs locaux.
 
Tout est parti d’un constat. En se baladant dans certaines forêts de l’île, notamment à Combani et à Mtsangamouji, des producteurs locaux se sont rendus compte « qu’il y a une production locale de café qui n’est pas exploitée, et qui se perd tous les ans », explique Valérie Ferrier, animatrice de l’association Café cacao maoré.
 

Ce café non exploité est « mangé par les maquis ».

De juin à juillet, le café commence à mûrir, c’est la période de récolte. Les onze producteurs font alors appel à la population pour qu’elle puisse récupérer le café ou même l’acheter. L’année dernière, en démarrant son activité, la structure a récolté plus de 300 kg de cerises de café dans la parcelle d’un des membres. Pour 2020, l’objectif est de passer à 500 kg, et ainsi créer une petite filière de production de café local.

 Pour la première année en 2019, au niveau du cacao, nous avons réussi à planter 1400 plants et on espère faire mieux la prochaine saison des pluies,

détaille Valérie Ferrier.
 

Création d’une société de transformation.

Café
©L’Association Café Cacao Maoré
Avec la relance de la filière de café à Mayotte, une société « Banga au chocolat » est en cours de construction. Elle s’investie dans du matériel de transformation professionnelle pour faire un atelier de transformation de café, de cacao et de chocolat. La société est cofinancée par l’Europe, l’Etat et le conseil départemental de Mayotte. « Pour le moment nous avons produit que de petite quantité parce que l’atelier n’est pas encore en place, il est encore en construction » explique Valérie Ferrier.
 

Participation au Salon International de l’Agriculture

Des premiers essais de café et de chocolat made in Mayotte ont déjà été réalisés. Au mois de février 2020, ils ont été présentés et vendu au Salon International de l’Agriculture à Paris grâce à l’Association Saveurs et Senteurs de Mayotte.

Les produits ont eu un accueil très favorable du public et surtout des mahorais qui étaient vraiment surpris de goûter du chocolat de Mayotte 

nous dévoile Valérie Ferrier en souriant.
L’Association Café Cacao Maoré
©L’Association Café Cacao Maoré
L’objectif de l’association est d’arriver à produire plus de café, de cacao et chocolat qui seront mis en vente dans les magasins de l’île d’ici 5 ans.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live