Mobilisation à l'initiative du collectif des citoyens de Mayotte en soutien aux forces de l'ordre.

manifestation
collectif des citoyens soutien police
A l’initiative du collectif des citoyens de Mayotte , une cinquantaine de personnes s’est mobilisée ce jeudi 27 février  à Mamoudzou pour soutenir le fonction de police qui a mortellement blessé un homme à Kawéni  le dimanche 24 février.
 
Dans le cortège , on note la présence des syndicats UNSA POLICE , ALLIANCE POLICE NATIONALE  et  UNITÉ SGP POLICE. Tous sont venus soutenir leur collègue aujourd’hui dans la tourmente après avoir tué avec son arme de service un homme . Après avoir passé 24h en garde à vue , le policier a été laissé libre sous le statut du témoin assisté. Le collectif des citoyens de Mayotte voit dans cette affaire le symbole d’une délinquance qui n’est plus maîtrisée dans l’île , d’où cet appel à une mobilisation pour soutenir le policier , qui selon le communiqué du collectif , est une victime de cette délinquance et de cette insécurité qui touche Mayotte entière depuis quelques années.
rassemblement commissariat


 « Nous, Le Collectif des Citoyens de Mayotte, tenons à témoigner notre soutien total aux forces de l’ordre qui travaillent dans des conditions très difficiles, souvent au risque et péril de leur vie pour sauver les nôtres, dans le cadre de leurs missions, à savoir faire respecter l’ordre et la tranquillité publique.
Nous sommes extrêmement excédés par l’ampleur de l’anarchie causée par la délinquance qui a transformé peu à peu notre territoire auparavant si paisible, en une zone de non-droit dans lequel, les mafias et les bandes organisées, sèment la terreur la nuit comme le jour. 
Tous les jours, des drames touchant toutes les catégories sociales se produisent (meurtres, viols, vols, cambriolages, agressions, intimidations…). Ces horreurs sont inacceptables pour les citoyens ainsi que pour les forces de l’ordre qui manquent cruellement de moyens pour y faire face. Combien de citoyens ont perdu la vie ? Combien vivent avec des séquelles et restent traumatisés à vie ? Depuis plusieurs années, les familles des victimes de violences tirent la sonnette d’alarme dans l’espoir que les choses évoluent vers l’apaisement généralisé.
Mais, force est de constater aujourd’hui, que les forces de l’ordre, ceux mêmes qui se donnent corps et âme pour protéger tous les citoyens, quels qu’ils soient, sont pris à partie par ces voyous sans foi ni loi.  Beaucoup de leurs camarades ont été victimes de ces malfaiteurs et ils continuent de payer une lourde tribu. Nous ne pouvons plus attendre de nouveaux drames, pour mettre en œuvre un plan d’urgence afin de sauver ce territoire de la barbarie qui règne.
Ainsi, dans notre élan de survie pour nous et pour nos enfants, parce c’est de cela qu’il est question, nous appelons toute la population de Mayotte à travers les forces vives qui la composent, à apporter son soutien sans faille aux forces de l’ordre, à ceux qui se positionnent sur la ligne de front pour nous protéger et défendre nos libertés.
Nous appelons également au gouvernement à entendre les cris des familles des victimes et à convoquer des assises de la sécurité à Mayotte  parce que la nécessité l’exige."
       

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live