Mohamed Assane : « Notre culture locale permet d’ajouter une couleur à la culture de la France »

festivals
Mohamed Assane
Mohamed Assane surnommé « Assez !», coordinateur artistique du festival « Hip-Hop Evolution » était l’invité de Zakweli ce vendredi. ©Mayotte la 1ere
Mohamed Assane surnommé « Assez !», coordinateur artistique du festival « Hip-Hop Evolution » était l’invité de Zakweli ce vendredi.

Mohamed Assane se mobilise pour la création d’un centre des arts et de la culture à Mayotte : « cela ne doit pas être une structure associative dont on remettra en cause la subvention tous les trois ans. Il nous fait un véritable centre artistique avec des moyens et des artistes professionnels ».

Il estime le budget à 6 millions d’euros. Mohamed Assane regrette que le statut d’intermittent du spectacle n’existe pas à Mayotte : « cela veut dire pour le ministère de la culture qu’il n’y a pas d’artistes à Mayotte ! » déplore-t-il, « or, notre culture locale permet d’ajouter une couleur à la culture de la France ».

Le festival « Hip-Hop évolution » s’achèvera ce week-end avec la suite et la fin de la compétition entre les meilleurs danseurs, ce vendredi soir à la Maison pour Tous d’Ongojou et samedi soir au gymnase de Cavani.