Mohamed Boinariziki reste le patron du football mahorais

football
Mohamed Boinariziki réélu président de la ligue mahoraise de football
Mohamed Boinariziki entame son troisième mandat à la tête du football mahorais. ©Maoulida Boinahery

Pas de changement à la tête de la ligue mahoraise de football. Dimanche, les clubs ont choisi de reconduire le président sortant Mohamed Boinariziki, qui a largement devancé la liste conduite par Ahamed Ben Abdillahi.

Ce n'est pas celui qui fait le plus de bruit qui se fait entendre. Voilà comment l'on pourrait résumer le résultat de la campagne électorale qui s'est achevée dimanche pour l'élection du comité de direction de la ligue mahoraise de football lors de l'assemblée générale. De nature discrète et timide, Mohamed Boinariziki s'est effacé durant la campagne pour la présidence de la ligue mahoraise de football, alors que ses opposants ont investi les médias et les réseaux sociaux.

Vérifications d'usage par un arbitre de football

C'est auprès des présidents de club que le contact s'est noué. Et "Boina" comme ses amis l'appellent a convaincu. L'écart de voix est éloquent : 274 contre 163. Ahamed Ben Abdillahi et ses partisans s'inclinent et acceptent ce résultat démocratique, même s'ils lui reprochent de ne pas développer convenablement le football.

Mohamed Boinariziki a promis d'accentuer l'effort sur le football des jeunes et le football féminin. Mais il a promis de créer d'autres sections sportives pour dégager une élite qui pourrait intégrer le pôle espoir de l'océan Indien à La Réunion ou être détectée par des centres de formations ou des pôles espoirs de l'Hexagone.
Arrivé à la tête de la ligue mahoraise en 2012, Mohamed Boinariziki continuera donc à en être le patron durant les 4 prochaines années.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live