Mohamed Hamissi Thomas : « Le transport est un droit, il y a matière à se plaindre »

transports
Mohamed Hamissi Thomas
©A.Rakotondravola

Expert en transport public, Mohamed Hamissi Thomas était l’invité de Zakweli ce jeudi.

Treni Bile, le projet de train du conseil départemental de Mayotte
Les projets de transports publics se multiplient mais pour l'instant, à l'instar du Caribus et de la piste de l'aéroport, aucun n'a encore été concrétisé. En sera-t-il de m^me pour le train ? ©DR

Il explique que le transport public est un besoin vital : « De plus en plus de mahorais se déplacent. Le transport est un droit et il y a matière à se plaindre ». « Cela fait trente ans que l’on mène des études sur le transport public à Mayotte, on est tous d’accord sur la nécessité de le développer, et pendant ce temps tout le monde constate que le nombre de voitures augmente ».

Selon Mohamed Hamissi Thomas : « ce n’est pas l’Etat qui est compétent dans ce domaine, la compétence a été transférée aux régions depuis les lois de décentralisation de 1982. C’est donc le Conseil Départemental qui est compétent ». S’agissant du projet de train, il indique que

ce n’est pas seulement un sujet technique. Il faut aussi se poser les questions : un train pour transporter qui ? Pour quelle demande ? Il faudra le financer, qui va le faire ?

« Il en va de même pour la barge. On sait que le trafic aérien augmente, est ce que l’on va continuer à transporter les passagers par des barges ? ». Selon lui, des décisions politiques sont encore à prendre.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live