Motifs impérieux : plateforme en ligne ou présentation des dossiers à la compagnie…les voyageurs auront le choix 

coronavirus
Passagers

A partir du lundi 10 mai, les personnes souhaitant voyager depuis Mayotte vers La Réunion ou La Métropole pourront choisir entre deux dispositifs, soit déposer un dossier de motifs impérieux sur la plateforme de la préfecture soit présenter les justificatifs directement à l’embarquement.

Les passagers dans la file d'attente pour les formalités d'embarquement à l'aéroport de Pamandzi
Les passagers dans la file d'attente pour les formalités d'embarquement à l'aéroport de Pamandzi ©Abderemane Said

 

18 mai fermeture de la plateforme en ligne 

Et les évolutions continuent car à compter du 18 mai, « À partir du 18 mai, les passagers devant voyager entre Mayotte, La Réunion et la métropole devront présenter leurs justificatifs de motifs impérieux directement à la compagnie aérienne. Un second contrôle pourra être effectué par la police aux frontières avant de monter à bord. La plateforme Mes Démarches Simplifiées ne pourra plus être utilisée ».

La préfecture rappelle également que « seule la procédure de contrôle des motifs impérieux est modifiée. Les motifs de déplacement restent inchangés à l’exception d’une évolution permettant aux parents de jeunes adultes étudiants de les accompagner en métropole pour s’installer ou déménager ». Pour avoir la liste des justificatifs à fournir vous pouvez vous rendre sur le site de la préfecture de Mayotte. 

Le collectif intersyndical de Mayotte parle de « victoire »

Le collectif des citoyens avait déposé un recours devant le conseil d’Etat contre la présentation des justificatifs des motifs impérieux au personnel de la préfecture. Le collectif a été débouté. Il a déposé un autre recours au tribunal administratif de Mayotte.

Le collectif des citoyens de Mayotte se rejouit sur sa page Facebook, « Victoire! Le tribunal administratif de Mayotte a accusé réception de notre recours cet après-midi et nous constatons que la Préfecture a aussitôt abandonné le dépôt par e-mail des dossiers pour motif impérieux... c'est un petit pas dans la bonne direction mais pas encore le retour à la normale pour voyager alors que nous avons 10 fois moins de COVID-19 ici qu'en métropole qui circule tout à fait normalement! »