Nailane Attoumani : « J’espère que le village relais va s’effondrer avant d’être habité !»

zakweli
Nailane Attoumani FMAE
©Mayotte la 1ere
Nailane Attoumani – Attibou , secrétaire général de la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) était l’invité de Zakweli ce vendredi.
Il se déclare scandalisé par la construction du village relais sur un site de mangrove à Tsoundzou II :

Des gens vont vivre ici, et générer des déchets, des problèmes sanitaires, alors que cet endroit est censé être protégé. Avec la montée des eaux et les émanations de gaz volcaniques, on ne sait pas ce que deviendra cet endroit. J’espère que le village-relais va s’effondrer avant d’être habité !

Nailane Attoumani

lance-t-il.

Le responsable environnemental déplore le laisser-aller dans la gestion des espaces de mangrove, notamment à Kaweni et à Longoni.

Nailane Attoumani salue l’initiative de relancer la lutte contre le braconnage des tortues : « mais on attend que ce ne soit pas seulement un effet d’annonce, que ce sera une action pérenne ». Il faut, selon lui « une mobilisation quotidienne, pas seulement en petite-terre mais tout autour de l’île ».

Enfin, concernant les déchets déversés un peu partout dans l’île, « il ne faut pas seulement des actions de sensibilisation, mais aussi de répression ».
Nailane Attoumani
Les Outre-mer en continu
Accéder au live