Nassuf Eddine Daroueche : « Je travaille avec Ramlati Ali mais… »

zakweli
Nassuf Eddine Daroueche
Nassuf Eddine Daroueche, vice-président du MODEM et attaché parlementaire de la députée Ramlati Ali ©Mayotte la 1ere
Nassuf Eddine Daroueche, vice-président du MODEM et attaché parlementaire de la députée Ramlati Ali, était l’invité de Zakweli ce mercredi.

« La réponse au projet de loi a été donnée par nos élus » dit-il, « ce texte peut être revu, retravaillé. Je travaille avec la députée Ramlati Ali, mais je pense que le gouvernement devrait changer de méthode, ce n’est pas la bonne ».

Même si « tout n’est pas à jeter », Nassuf Eddine Daroueche critique le projet de création d’un établissement public s’occupant des infrastructures : « cela va vider les compétences de nos collectivités. Les élus Mahorais ne veulent pas être privés de leur dignité ».

« On n’a pas su s’écouter, c’est ce que je reproche à nos partenaires de La République en Marche » (LREM). Il n’est pas tendre avec la représentante de la majorité présidentielle : « Il y a des marcheurs et des rampants. Parmi les rampants il y a celle qui représente LREM ici ».

Même s’il affirme soutenir la réélection d’Emmanuel Macron, Nassuf Eddine Daroueche ne cache pas son pessimisme sur les résultats que pourrait obtenir le président sortant à Mayotte : « si on est battus, j’aimerais qu’on soit battus avec les honneurs ».

Nassuf Eddine Daroueche, vice-président du MODEM et attaché parlementaire de la députée Ramlati Ali, était l’invité de Zakweli ce mercredi.