Une nouvelle campagne scientifique de mesures sismiques à Mayotte début avril

catastrophes naturelles
marion dufresne
Dans le cadre des actions menées par les pouvoirs publics, pour mieux comprendre le phénomène sismo-volcanique qui touche Mayotte depuis mai 2018, deux nouvelles expertises vont être conduites sur l’île par le BRGM : une étude de sismique-réfraction et une étude de magnétotellurique.
La première  étude permettra de générer des ondes nécessaires pour obtenir une cartographie du sol de manière à pouvoir localiser plus précisément le phénomène sismique. La deuxième permettra d’obtenir une imagerie du système magmatique profond pour mieux caractériser son fonctionnement. Pour ce faire, sur une ligne traversant Mayotte d’Ouest en Est, seront réalisés une dizaine de forages d’une profondeur de 25 mètres, jusqu’à fin mars.
Début avril, des tirs de charges explosives enfuies seront réalisés dans ces forages. Cet opération sera conduite, en lien avec les collectivités concernées, par des professionnels qualifiés, dans le respect de la réglementation en vigueur et n’occasionneront  aucune empreinte ou dégâts sur les différents sites utilisés en Grande-Terre et Petite-Terre. Des capteurs disposés en mer et à terre enregistreront la circulation des ondes dans le sous-sol, laquelle sera étudiée par les géophysiciens du réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte (REVOSIMA). Toutes les informations utiles sur ces deux campagnes sont disponibles sur le site internet de la préfecture et relayées sur les réseaux sociaux.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live