Un observatoire sismique à Mayotte, c'est le vœu d'un élu

politique
Chihaboudine Ben Youssouf
Chihaboudine Ben Youssouf, conseiller départemental Mamoudzou ©Andry Rakotondravola
Chihaboudine Ben Youssouf, le conseiller départemental de Mamoudzou 2 a présenté un vœu en commission permanente, portant à l’installation à Mayotte d’un observatoire sismique. Si le vœu a été voté à l’unanimité, sa réalisation est encore loin d’être gagnée.
 
Délibération relative au vœu de Chiaboudine Ben Youssouf
Délibération du vœu relative à l'installation d'un observatoire sismique à Mayotte ©Andry Rakotondravola
Le Président de l’union pour le renouveau de Mayotte et conseiller départemental de Mamoudzou 2,  a rappelé dans son argumentation que la persistance de cet essaim sismique crée de la panique au sein de la population. Il  avance aussi que Mayotte dispose de perspectives très favorables en matière de convergence économique lié à son statut de Département,  par ailleurs qu’il est nécessaire de créer les conditions pouvant rassurer les habitants et les investisseurs qui voudront accompagner Mayotte dans son développement, enfin selon lui,  l’institut physique du globe de Paris a une mission d’observatoire volcanologique et sismologique en outre-mer.
 
Chiaboudine Ben Youssouf, Conseiller départemental de Mamoudzou 2
Chiaboudine Ben Youssouf, Conseiller départemental de Mamoudzou 2 ©Andry Rakotondravola
 

"un vœu reste un vœu "

Mais si ce vœu a été soutenu par tous les conseillers départementaux, il n’en demeure qu’un vœu reste un vœu selon un vice-président du CD qui ajoute que la procédure, avant la réalisation de ce vœu est long, passant par le contrôle de légalité de l’Etat mais aussi un suivi strict à Mayotte. 
Mais par expérience selon Chihaboudine Ben Youssouf, un vœu ne demeure pas un vœu lorsqu'il est argumenté, documenté et motivé. Et l'ancien vice président du conseil général de citer des exemple de réalisations comme la rocade de Mtsapéré ou l'adaptation de la fiscalité.

Interview de Chiaboudine Ben Youssouf

Au Conseil Départemental, certains conseillers rappellent par ailleurs que ce vœu est proche du courrier adressé au Premier Ministre, Edouard Philippe par Soibahadine Ibrahim Ramadani, le président du Conseil Départemental dès la fin du mois de mai. Il demandait: 

le classement de Mayotte en zone de catastrophe naturelle, Ceci permettra aux mahorais d’être remboursés des dégâts qu’ils auront subis.
 
le Conseil Départemental
Conseil Départemental de Mayotte ©Andry Rakotondravola
L’envoi d’une mission scientifique qui permettra d’évaluer avec exactitude l’origine de ces séismes.
La réévaluation du rang de zone sismique de Mayotte (actuellement au niveau 3).

Enfin, la mise en place de cellules psychologiques pour accompagner la population traumatisée par les secousses.
 
Chihaboudine Ben Youssouf défend son vœu qui serait loin d'être identique à la lettre du président du Conseil Départemental  au premier ministre. 

"Il va falloir ouvrir ce dossier. Cela suppose une série de petites choses. le partenariat avec l'ensemble des acteurs, la préfecture, le Conseil Départemental, mais aussi les parlementaires."