Olivier Brahic « Il faut accompagner les personnes âgées vers les centres de vaccination »

coronavirus
61ad977067139_olivier-brahic-directeur-general-de-lars-mayotte-etait-linvite-du-journal-1.jpg
Olivier Brahic, directeur général de l'ARS Mayotte ©Mayotte la 1ere
Le directeur de l’ARS-Mayotte, Olivier Brahic, était l’invité de Zakweli ce mercredi.

 « Nous sommes dans une zone rouge, une zone d’incertitude, concernant l’épidémie. On se prépare à toutes les éventualités. Regardez ce qui se passe à la Réunion ! » dit-il. Le directeur de l’ARS annonce que le taux d’incidence de l’épidémie a atteint 2 500 à ce jour, « alors que l’on était à 800 mercredi dernier ». « Nous prenons tout un tas de mesures pour freiner la circulation du virus : couvre-feu, gestes barrières et surtout la vaccination. Si on voit que la situation se dégrade encore, d’autres mesures seront prises la semaine prochaine ».

Selon Olivier Brahic, « on note une réelle dynamique de la vaccination avec plus de 6000 doses administrées la semaine dernière. Nous avons mobilisé les communes pour aller repérer les personnes âgées, il faut les accompagner dans les centres de vaccination ». S’agissant de la vaccination des enfants, le directeur de l’ARS tient à rassurer les parents : « ces vaccins ont fait l’objet d’études en Europe et en France avant d’être autorisés ».

Le patron de l’ARS a enfin livré une information très attendue : le deuxième hôpital sera construit sur un site qui sera choisi très prochainement entre Combani et Sada, il doublera les capacités de l’actuel CHM.