L’omerta après la mort suspecte d’un jeune homme à Bandrajou, à Kawéni

faits divers
Bandrajou
Une grande partie des élèves dont les parents sont en situation irrégulière vivent dans des cases en tôle, sans eau courante ni électricité. Des conditions de vie qui ne favorisent pas la réussite scolaire.
Les gendarmes mènent une enquête difficile après la découverte du corps sans vie d’un jeune homme à Bandrajou. Il n’y a toujours pas de témoin qui s’est manifesté.
 
La peur des représailles, voilà peut-être ce que craignent les habitants du quartier Bandrajou, dans le village de Kawéni. C’est l’omerta totale, les habitants refusent de parlers quand on les interroge sur la mort d’un jeune, qui semble avoir été lynché en fin de semaine dernière.
Depuis vendredi, le corps du malheureux est à la morgue du centre hospitalier de Mamoudzou. Les gendarmes mènent l’enquête pour essayer de déterminer les circonstances du drame.