Participation de Mayotte au forum 2018 des étudiants des Outre-mer à Paris

enseignement supérieur et recherche
THANI
©PHOTO FRANCK TUSEVO-DIASAMVU :
Mayotte a été bien représentée au forum des étudiants des Outre - mer organisé samedi 22 septembre 2018 dans les jardins du ministère des Outre - mer à Paris.
 
" Mayotte La 1ère Actualités " a remarqué la présence" du sénateur LREM, Thani Mohamed Soilihi, du nouveau délégué de Mayotte à Paris (La Maison de Mayotte à Paris), Mohamed Zouber, du président de la Fédération des Associations Mahoraises en Métropole, FAMM, accompagnant la ministre des Outre-mer, Annick GIRARDIN et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique VIDAL, au cours de leur visite des différents stands.
FAMM
©PHOTO : FRANCK TUSEVO-DIASAMVU
Les stands de la délégation de Mayotte et de la FAMM ont été très fréquentés parmi des nombreux autres stands des délégations des départements des Outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Saint-Pierre et Miquelon, Pacifique, Saint-Martin, etc... ainsi que ceux des ministères et des entreprises, venus présenter aux étudiants les différents métiers et débouchés susceptibles de les intéresser.

Des étudiants mahorais venus nombreux des différents campus universitaires des quatre coins de la France ont participé activement à ce forum grâce au soutien financier de la FAMM notamment pour leurs transports des provinces à Paris.

Le forum des étudiants des Outre-mer a, notamment, pour vocation de contribuer à un meilleur accueil des étudiants ultramarins pour leur insertion dans la vie estudiantine en France métropolitaine et pour leur sensibilisation et information sur les difficultés pratiques d’installation dans l’hexagone.


Extraits de l' allocution du directeur général de LADOM, Florus NESTAR : 1er à droite sur la photo.

LADOM
©PHOTO : FRANCK TUSEVO-DIASAMVU

 

" Nous incitons les étudiants ultramarins à conjuguer les verbes travailler et réussir à tous les temps mais surtout au présent et au futur.

" C’est une fierté pour LADOM d'accompagner les étudiants et de leur donner un coup de pouce pour leurs billets d'avion. Nous prenons en charge 100% du billet quand ils sont boursiers et quand ils ne le sont pas, c'est 50%. Mais en tous cas, c'est un coup de pouce qu’on leur donne pour qu'ils puissent redéployer une partie de leurs moyens au profit d'achat des livres ou autres pour pouvoir réussir.
LADOM s'est engagé dans une démarche auprès des présidents d'universités ainsi que les recteurs d’académies de telle sorte qu'il y ait un meilleur partenariat entre nous, surtout pendant la période estivale parce que les étudiants, quand il n’y a pas la filière ou qu'il y a saturation de la filière, ces étudiants viennent vers LADOM mais nous ne pouvons pas leur délivrer les billets d'avion quand ils n’ont pas cette attestation.
L'Objectif de LADOM, ce n’est pas de" vider les universités de leurs effectifs, c'est uniquement de permettre à chaque étudiant ultramarin de bénéficier d'une égalité dans l’accès aux études. Et lorsqu'ils font la démonstration que la filière d'études qu'ils ont choisie est saturée ou inexistante, auquel cas, LADOM intervient et nous sommes contents d’intervenir pour former les cadres de demain au service du développement économique, social, culturel et sportif des territoires ultramarins.

Je dis également aux étudiants : si vous venez à LADOM,  ne prenez pas que des informations sur les études parce que si jamais dans votre environnement vous avez des demandeurs d' emplois aussi, il faut savoir que LADOM accompagne chaque année entre 3500 et 5000, tout dépend de l' année, des bénéficiaires, de demandeurs d' emplois pour que nous puissions les aider à venir ici en métropole, encore faut-il qu' ils fassent la démonstration que sur place chez eux en outremer, il n' existe  pas ces formations.
Nous n’avons pas la vocation à faire venir les gens ici en métropole alors même qu’ils pourraient bénéficier de" leur formation sur place chez eux.
 

Extraits de l’allocution de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique VIDAL:

VIDAL
DE DROITE A GAUCHE : Annick GIRARDIN et Frédérique VIDAL ©PHOTO : FRANCK TUSEVO - DIASAMVU :

" Quand on se prépare à devenir étudiant dans les cycles supérieurs avec plus ou moins
d' inquiétude et d'angoisse... au moment où on préparée son voyage plus ou moins long, un voyage qui implique toujours une prise d'autonomie, c'est important et puis au moment où on arrive sur son lieu d'études, là aussi parfois on ressent un sentiment de solitude.

Sachez, chers étudiants, que tous les acteurs présents à ce forum sont là pour vous accompagner sur le cheminement de ce que sera votre vie étudiante.
Pour le gouvernement et plus particulièrement pour mon ministère, c'est important, non seulement, de' garantir la qualité des études dans l’enseignement supérieur mais aussi d’aménager le bien être et la vie étudiante.

Un certain nombre de mesures a été mis en place dès cette rentrée universitaire pour cela :
d'abord, le passage au régime de la sécurité sociale qui est censée faciliter les choses pour l’ensemble des étudiants. Nous avons fait en sorte que chacun ait un numéro de sécurité sociale avant d'arriver en métropole pour faire ses études.
L'état se porte également garant pour l’ensemble des étudiants au travers d’actions logement et de la garantie qu'on appelle VISALE qui était une garantie qui n’était pas ouverte à l’ensemble des étudiants jusqu’à l’an dernier et qui cette année est déployée à l’ensemble des étudiants sans conditions de ressources. A SUIVRE...

EMMANUEL TUSEVO - DIASAMVU
HAFIDOU
©PHOTO : FRANCK TUSEVO - DIASAMVU
Participation de Mayotte au forum des étudiants des Outre-mer à Paris.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live