publicité

Un plan d’investissement pour la formation des demandeurs d’emploi peu qualifiés

Investir dans les compétences à Mayotte, c'est l'objet de l'accord-cadre signé la semaine dernière; un accord-cadre qui amorce le Plan dit d'investissement dans les compétences. Concrètement, il s'agit de financer des formations pour des personnes n’ayant pas beaucoup de qualification.
 

  • Siti Daroussi
  • Publié le , mis à jour le
Grâce à ce plan, ce sont plus de 2 millions d'euros qui viennent s'ajouter au plan annuel de formation du département, rien que pour cette année 2018. Signé entre l'état et Pôle emploi, cet accord-cadre sera porté par Pôle emploi. Les signataires misent ainsi sur la réalisation de 486 entrées de plus dans des formations sanctionnées au bout par un diplôme voire un certificat de qualification professionnelle.

Il s’agit également de remobiliser les demandeurs d'emploi, de les soutenir s’ils sont porteurs d’un projet, ou encore de venir en aide à ceux qui veulent acquérir ou consolider les savoirs de base. Une action ici qui entre dans la lutte contre illettrisme et l'analphabétisme.

A l’issue de cette année, un autre dispositif appelé Pacte régional d'investissement dans les compétences pour la période 2019-2022, viendra compléter le précédent. Un nouveau dispositif qui lui, mobilisera chaque année près de 6 millions d'euros de crédits d'Etat. Qui dit plus d'argent mobilisé, dit plus de personnes qui pourront bénéficier de formations diverses.1 500 stagiaires supplémentaires, c'est le chiffre annoncé par les autorités. Une action qui associera  tous les acteurs, sociaux et économiques, de la préparation, au suivi et à l'évaluation de ce Pacte régional d'investissement dans les compétences. Le Conseil départemental y contribuera ; car en plus de son plan de formation professionnel, il s'est engagé à maintenir son effort chaque année durant toute la période concernée.
 

Plan d'Investissement Compétences Mayotte

Sur le même thème

  • social

    Les pompiers volontaires sont en colère

    Ils cumulent plusieurs mois d’arriérés de paiement de leurs indemnités. Ils sont donc descendus dans les rues de Mamoudzou lundi matin pour réclamer leur dû.
     

  • social

    Le premier accueil inconditionnel de Mayotte est installé à Démbéni

    La convention a été signée entre le Conseil départemental et la mairie de Démbéni. Elle a pour objectif de « garantir à toute personne rencontrant des difficultés ou souhaitant exprimer une demande d’ordre social, une écoute attentionnée de la globalité de ses besoins et préoccupations ».
     

  • social

    Le futur siège social de la CSSM bientôt livré

    La direction et les salariés ont planté un ylang-ylang, un arbre symbolique pour Mayotte, mais aussi pour l'institution qui en a fait son logo. La CSSM pourra assurer une meilleure qualité de service aux usagers dès le 1er trimestre de 2019.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play