Plateforme sur les discriminations : les policiers de Mayotte dénoncent une stigmatisation des forces de l’ordre

sécurité
police
©Aurelien Fevrier
Les deux principaux syndicats de police de Mayotte, Alliance et Unité SGP-Police-FO annoncent un boycott suite à l’annonce de la création d’une plateforme pour signaler les discriminations.
 
Pdt Macron Immigration
Après l'entretien d'Emmanuel Macron dans Brut jeudi 3 décembre, la colère du syndicat de police n'a pas diminué. Le président a annoncé la mise en place d'une plateforme anti-discrimination.

Emmanuel Macron, longuement interrogé sur les violences policières, a notamment abordé la question des contrôles au faciès, dont il a reconnu la réalité.
Le chef de l’État a ainsi expliqué vouloir « regarder en face la question de ces contrôles » et a promis le lancement en janvier d’une plateforme nationale de signalement des discriminations, gérée par l’État, le Défenseur des droits et des associations.
Une annonce qui a immédiatement provoqué une levée de boucliers chez des syndicats policiers, qui y voient une « énième mesure anti-flic ».