Protection de Mayotte : le dispositif Frontex est-il la solution ?

émission
Soula Said Souffou
©Mayotte la 1ere
Après l’émotion, les condamnations et la marche organisée par l’association des maires en soutien à la commune de Koungou, suite aux violences et à l’incendie de la mairie, l’heure est aux propositions pour une meilleure sécurité dans l’île.

La question sécuritaire toujours présente dans le débat ; et les évènements de Koungou n’ont fait qu’accentuer les attentes de la population. Comment protéger Mayotte ? L’interrogation reste sans véritable réponse, puisque malgré l’augmentation des effectifs des forces de l’ordre, police et gendarmerie, malgré le renforcement de la surveillance des frontières et l’annonce de renforts notamment aériens, l’insécurité règne en maitre. Quelle solution alors ?

Soula Saïd Soufou, doctorant en droit public, ancien directeur desaffaires européennes et de la coopération - CD976, ancien auditeur du CHEE – ENA, et président du mouvement politique LTA-Le Temps d’Agir, milite et contribue par ses écrits depuis plusieurs mois à alimenter le débat. Sa principale proposition, que Mayotte bénéficie enfin de la protection de l’agence européenne Frontex.

Il s’en est expliqué dans le direct du 13h ce jeudi 30 septembre dans le journal présenté par Siti Daroussi.

Soula Said Soufou était l'invité du Journal de 13h Il souhaite  que Mayotte bénéficie enfin de la protection de l’agence européenne Frontex.