Quel est l'avenir des taxis à Mayotte ?

transports
Taxi
©Mayotte la 1ere
La Chambre des métiers et de l'Artisanat a organisé un séminaire sur l'avenir des taxis à Mayotte. Une occasion de faire un inventaire sur les conditions de travail des chauffeurs de taxi et l'évolution de leur métier dans les années à venir.
Le métier de taximan à Mayotte est en danger avec l’essor des autres moyens de transports illégaux.

Les taxis sont les seuls transports en commun terrestres de Mayotte. 66% de la population l'emprunte au moins une fois par semaine. 

L'activité de chauffeur-taxi est touchée par la concurrence illégale. Notamment avec les "taxis clandestins" et les "taxis motos" qui opèrent à l'abri des regards des autorités.

Les taxis illégaux, les « taxis mabawa » sont de plus en plus nombreux, essentiellement dans les zones urbaines. Une activité illégale qui marche car à la différence des taxis reglementé, les « taxis mabawa » acceptent toutes les courses sans conditions. 

La création de la coopérative Taxi vanille 976 avec la Communauté d'Agglomération Dembéni Mamoudzou et le Conseil Departemental devient également un facteur majeur dans la disparition du taxi traditionnel.

C’est pour cela que le Conseil Departemental et la Cadema souhaite accompagner les taximans pour qu’il y est une collaboration avec eux pour pas qu’ils perdent une part du marché.