publicité

Revue de presse régionale

  • Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
COMORES
______________________
Une déclaration sèche du ministre comorien des sports à propos des jeux des îles: “Si nos frères mahorais ne veulent pas se soumettre aux règles, alors qu’ils se retirent !”

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Salime Mahamoud est cité par « Al Watwan ». Le journal rappelle qu’il y a quelques jours, la ministre française Laura Flessel, s’est engagée devant des élus de Mayotte à “obtenir la pleine participation des mahorais en tant qu’entité française à part entière”.
Pas question pour le ministre comorien : « L’athlète mahorais défilera avec le drapeau des jeux, et lorsqu’il recevra sa médaille, ce sera toujours sous ce drapeau et ce sera l’hymne des jeux qui retentira »
Il a classé la déclaration de la ministre française au rayon des “flagorneries”.
Par ailleurs il a rappelé que “Mayotte n’a qu’un statut d’observateur à la Commission de la jeunesse et des sports de l’Océan indien. Selon lui,  Mayotte ne peut pas organiser ces jeux. « Ce sont des troubles pour saper notre organisation des jeux en 2023, alors que nous nous préparons assidument à cela ».
« Et que l’on sache que l’on ne partagera pas non plus leur organisation avec Mayotte. Si nos frères mahorais ne veulent pas se soumettre aux règles, alors qu’ils se retirent !”, a-t-il conclu.

MADAGASCAR
____________________
Un nouveau président pour le sénat malgache. Rivo Rakotovao a été élu par les sénateurs.

Rivo Rakotovao est le président du parti présidentiel le HVM. Il fait partie de la garde rapprochée de Hery Rajaonarimampianina. Il succède à Honoré Rakotomanana, officiellement démissionnaire pour des raisons de santé.
« Ce qu'il faut savoir » explique le site de RFI « c'est que d'après la Constitution, le président du Sénat remplace le président de la République en cas de vacances du pouvoir. La Constitution dit aussi que le chef de l'Etat doit démissionner de son poste, s'il se présente à l'élection présidentielle, 60 jours avant la date du scrutin ».
Ce qu'expliquent les sénateurs d'opposition, c'est qu'à quelques mois de l'élection présidentielle de 2018, Hery Rajaonarimampianina a tout intérêt à placer un de ses proches à la tête de la Chambre haute.

LA RÉUNION
_____________________
On a l’explication pour les violents incidents nocturnes que l’on évoquait hier à la Réunion : Il s’agissait tout simplement de fêter Halloween.

« Cette soirée d'Halloween ne fut guère bon enfant, en plusieurs lieux de l'île » explique le site « Zinfos974 ». Dans la nuit de mardi à mercredi, des échauffourées ont eu lieu au Chaudron ; le site parle de scènes de guérilla urbaine où trois policiers ont été blessés. Des incidents également à Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André et Saint-Benoît, mais aussi dans le paisible bourg de la Montagne.

À la Montagne, des jeunes ont mis le feu à des poubelles. Le bilan est plus grave dans le quartier du Ruisseau Blanc, où des voitures ont été vandalisées, des vitres brisées à coups de battes de base-ball.  

À la Montagne, les cris des jeunes casseurs ont retenti jusque tard dans la nuit, le calme revenant vers 3h du matin.

SEYCHELLES
___________________
La coopération chinoise s’implante de plus en plus aux Seychelles. La Chine vient d’annoncer la construction d’une école supérieure pour le commerce et les arts dans l’’archipel.

7,3 millions de dollars, c’est le montant de la subvention accordée par la Chine pour la construction de cette école. L’agence « Seychelles News Agency » donne la liste des autres investissements publics chinois déjà réalisés ou en cours actuellement dans le pays : Une autre école primaire, des logements sociaux,  le Palais de Justice, le bâtiment de l’assemblée Nationale et les futures installations de la SBC, la radio télévision publique seychelloise.

MAURICE - RÉUNION
_____________________
Maurice sans passeport. Cela ne marche pas pour tout le monde. En tout cas pas pour les touristes en provenance de la Réunion.

Pour rappel, le ministère du Tourisme mauricien avait annoncé le 10 octobre dernier "une mesure temporaire simplifiant les procédures pour les touristes français".

Maurice tourisme indiquait sur Facebook que la mesure concernait les touristes français en provenance de la Métropole ou de l'Ile de La Réunion
"Ces derniers, qu’ils arrivent de la métropole ou de La Réunion, pourront jusqu’au 15 mars 2018 entrer sur le territoire de l’île Soeur avec pour seul papier obligatoire leur carte nationale d’identité française", était-il indiqué via Facebook.

Mais suite à de nombreuses déconvenues de voyageurs réunionnais, le consulat de Maurice à La Réunion a souhaité faire une mise au point concernant les conditions de cette mesure : elle n'est applicable qu'aux vols depuis la métropole.  On ne sait pas pourquoi.

De quoi déplaire à de nombreux Réunionnais qui se faisaient une joie de partir sans avoir à posséder le précieux sésame, dont l'obtention prend plusieurs jours et est coûteuse (86 euros pour un adulte ; entre 17 et 42 euros pour un enfant).
Et depuis Mayotte rien n’est précisé. Donc il vaut mieux avoir son passeport.


MOZAMBIQUE
____________________
Un procureur dans le box des accusés, ce n’est pas courant. Cela se passe au Mozambique.

Le journal « Opais » a couvert le procès du procureur de la ville de Chimoio, dans le centre du pays. Le procureur de la République a été condamné pour des violences domestiques. Jaloux, il frappait son épouse, il la soupçonnait de le tromper. Le journal explique que devant le tribunal il n’a pas pu prouver une quelconque faute de son épouse. C’était juste dans sa tête. Et quand bien même cela aurait été vrai, cela ne lui donnait pas le droit de la frapper.
Le juge a donc condamné le procureur à 7 mois de prison… convertible en une amende auxquels s’ajouteront des dommages intérêts pour la victime.
Rien n’est dit en revanche de la suite de sa carrière.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play