publicité

Revue de presse régionale

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
COMORES

A Moroni le journal « Al Watwan » a mené l’enquête sur les migrants comoriens actuellement en Libye. Il est clair qu’ils sont eux aussi victimes d’exactions – voire de mise en esclavage.

« Nous sommes en mesure aujourd’hui d’avancer que le phénomène est plus marqué qu’on ne le pense » écrit « Al Watwan ». La seule ville de Nyumadzaha ya Mvumbari comptait cette année sept migrants détenus par un groupe armé en Libye, si l’on se fie au témoigne du petit frère de l’une des victimes.
Ces candidats pour l’Europe auraient quitté les Comores pour le Soudan et ralliés ensuite la Libye en bus. Le passeur, lui aussi originaire de la localité de Nyumadzaha, aurait laissé ses compatriotes aux mains d’une milice armée qui exigeait, en échange de leur libération, le versement d’une rançon s’élevant, pour chacun des détenus, à 1 millions francs comoriens (2000 euros)

Les familles ont dû donc se plier à cette exigence, sous peine de voir leurs proches maintenus en détention (sachant que la rançon augmente au fur et à mesure de la détention) ou de les voir soumis à des travaux forcés pour payer eux-mêmes le montant de la rançon. Bien que libérés, ces migrants comoriens trainent encore en Libye dans l’espoir de joindre par bateau l’île italienne de Lampedusa.
Nous n’avons évoqué que le cas de la ville de Nyumadzaha. Mais qu’en est-il des autres villes ? Le sujet est sensible, et les témoignages rares. Sur les ondes de la Radio télévision Mbeni Comores (Rtmc) on a pu entendre cependant le témoignage de Fouad Youssouf, un ressortissant comorien de retour de Libye, qui confirme la présence de comoriens dans ce “marché d’esclaves”.

MADAGASCAR

Le trafic d’êtres humains toujours. Là il s’agit de la Chine où des femmes malgaches se retrouvent en détresse.

L’Express de Madagascar rapporte que « Les parents de migrantes malgaches en Chine, victimes de torture doublée de meurtre, ont porté plainte. « Aucun chiffre exact de décès de ces personnes 
n’est disponible pour l’heure mais la violence à leur encontre a connu une forte progression depuis cette année selon les témoignages des familles.
D’après les informations données au compte-gouttes par une source au sein du ministère des affaires étrangères, un réseau mafieux, implanté aussi bien dans le pays qu’en Chine, force ces jeunes filles 
malgaches à qui l’on avait auparavant promis du travail, à se marier avec des Asiatiques handicapés.  Pris en filature, un expéditeur de migrantes vers les pays d’Asie, dont la Chine, a été pris dans les mailles de leurs filets. Deux jeunes filles s’apprêtant à rejoindre ces terres qui leur ont été promises ont été retrouvées chez lui. Il est passé aux aveux lors de son audition, et a admis être membre d’un réseau de traite 
humaine. Ses complices sont activement recherchés.

MADAGASCAR

La monnaie malgache , l’Ariary, est en train de perdre rapidement sa valeur

Depuis quelques années, on avait l’habitude de compter 3 500 ariary pour un euro. Le taux officiel est passé à plus de 3 700, et ces derniers jours
Pour l’Express, cette dépréciation vient de la chute des exportations de vanille qui sont la principale source de devises.
C’est une bonne nouvelle pour les voyageurs qui vont à Madagascar, mais c’est une très mauvaise affaire pour les malgaches car les prix des produits importés vont mécaniquement augmenter. C’est déjà le cas pour l’essence ; mais tout va augmenter, une inflation qui risque d’accentuer la pauvreté

LA REUNION
.
Un procès qui a soulevé beaucoup d’émotion à la Réunion. Celui d’une vieille dame qui a tué son mari qui était atteint de la maladie d’Alzheimer.


Marie-Yolande Sinama et son mari étaient ensemble depuis 50 ans. Le mari était atteint d’Alzheimer. Non seulement il perdait la tête mais il devenait de plus en plus violent avec sa femme. Il la frappait. Alors en octobre 2015, elle l’a étouffé avec un oreiller.
Le procureur avait requis 8 ans de prison, estimant qu’on ne pouvait pas donner un « permis de tuer » quelques soient les circonstances. Mais les jurés se sont montrés cléments. Marie Yolande Sinama a été condamnée hier à 5 ans de prison avec sursis. Elle est ressortie libre du tribunal, aidée de sa canne et entourée de ses enfants.
E drame met en évidence les carences de prises en charge des malades. Elle avait fait une demande dans un établissement spécialisé. Celle-ci n'avait pas abouti pour des motifs financiers. Leurs retraites cumulées s'élevaient à 800 euros. Lui était un ancien ouvrier agricole, et elle employée de maison.
.
MAURICE

L’Ile Rodrigues va bénéficier d’un câble en fibre optique la reliant à l’Ile Maurice. La fin de l’isolement numérique pour cette île située à plus de 600 km à l’Est de Maurice.


Le journal « Le Mauricien » explique que « mettant à profit un déplacement éclair à Rodrigues, le Premier ministre Pravind Jugnauth a procédé au lancement d’un des plus importants projets stratégiques pour le développement de l’île »… « le câble optique devra devenir une réalité dans un maximum de 2 ans ». Le câble optique mesurera 667 km. La commande du câble optique sera passée en Allemagne et la pose confiée à un bateau câblier.
Le premier ministre mauricien a insisté sur son attachement à Rodrigues, il s’y est rendu 3 fois cette année. Par le passé, les rodriguais ont souvent exprimé leur impression d’être délaissés.



ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play